Pour le Front national, “UMP comme PS défendent le même système et portent les mêmes politiques”

Les propos d’ dans le journal Le Monde appelant à “mener le combat contre le ” ont du mal à passer auprès des principaux intéressés. “Ces propos sont révélateurs de la nouvelle donne qui prévaut aujourd’hui dans le monde politique français”, avance le bureau du 21. “UMP comme PS défendent le même système et portent les mêmes politiques de soumission aux dogmes ultra-libéraux de Bruxelles et de l’Euro”.

Le communiqué est disponible ci-dessous.

“Les récents propos d’Alain Juppé dans le Monde appelant l’UMP à « mener le combat contre le FN » sont révélateurs de la nouvelle donne qui prévaut aujourd’hui dans le monde politique français. La priorité des dirigeants de l’UMP n’est évidemment pas de combattre le chômage ou de trouver les voies pour relancer la croissance, pas davantage de combattre le Parti Socialiste dont ils partagent l’ensemble des grandes idées, mais de « combattre le Front National ». C’est la preuve d’un système en surchauffe dont les états-majors, complètement paniqués, semblent crier au « sauve qui peut général ».

Cette prise de position est en réalité tout ce qu’il y a de plus logique. UMP comme PS défendent aujourd’hui le même système et portent les mêmes politiques de soumission aux dogmes ultra-libéraux de Bruxelles et de l’Euro.

Ils sont donc rentrés dans un cycle de triple-fusion: fusion idéologique, reflet de leur gémellité programmatique; fusion électorale, puisqu’ils se retrouvent ensemble dans chaque second-tour des élections; fusion tactique enfin, avec l’utilisation jusqu’à saturation des mêmes éléments de langage et des mêmes slogans.

Cette fusion manifeste, qui contribue au désintérêt naturel des Français pour des partis qui ne se distinguent plus que par la couleur de leurs maillots, telles deux équipes jouant strictement le même jeu, revêt néanmoins un intérêt majeur: celui de hâter la recomposition de la vie politique française autour des vrais clivages, et des deux forces qui désormais la composent: le Front National/Rassemblement Bleu Marine d’un côté, défenseur du peuple et porteur d’un véritable projet patriote pour le pays; l’UMPS et leurs satellites de l’autre, vaste mouvement mondialiste, européiste et immigrationniste, favorable au démembrement de l’Etat et au transfert de la souveraineté populaire à des organes non élus et non nationaux”.

Les commentaires sont clos.