LGV Rhin-Rhône : Le conseil général du Haut-Rhin appelle la Conférence du Rhin Supérieur à la vigilance

A l’occasion d’une intervention, vendredi 28 juin 2013, au comité directeur de la conférence du Rhin supérieur, , Président du , a attiré l’attention de ses partenaires franco-germano-suisses sur les différents enjeux liés à la consolidation des infrastructures majeures de l’espace trinational.

Comme le précise un communiqué diffusé lundi 1er juillet 2013, il a rappelé “sa vigilance quant au dossier de l’EuroAirport dans ses différentes composantes ainsi que sa volonté que soit respecté l’accord international signé avec la Suisse pour la réalisation de la branche Est du TGV Rhin-Rhône”. Une branche pour laquelle la Suisse a déjà versé 100 M de francs suisses.

Le communiqué complet est disponible ci-dessous.

Lors de son intervention, vendredi 28 juin, au Comité Directeur de la Conférence du Rhin Supérieur, Charles Buttner, Président du Conseil Général du Haut-Rhin, a attiré l’attention de ses partenaires franco-germano-suisses sur les différents enjeux liés à la consolidation des infrastructures majeures de l’espace trinational. il a ainsi rappelé sa vigilance quant au dossier de l’EuroAirport dans ses différentes composantes ainsi que sa volonté que soit respecté l’accord international signé avec la Suisse pour la réalisation de la branche Est du TGV Rhin-Rhône ; une branche pour laquelle la Suisse a déjà versé 100 M de francs suisses.

Charles Buttner a également appelé ses partenaires à avoir une réflexion commune sur une unité de production d’énergie à la hauteur des enjeux en cas de fermeture de la centrale de Fessenheim. En conclusion, le Président du Conseil Général du Haut-Rhin a proposé la création d’une zone d’intérêt européen autour de l’EuroAirport.

Les commentaires sont clos.