Une dizaine de militants du Front de gauche pour “accueillir” Florian Philippot

2013-05-12 - politique-front-de-gauche-accueil-front-national-1

Ils assuraient le comité d’accueil. Plusieurs militants du étaient à Fénay, dimanche 30 juin 2013 à l’occasion de l’étape côte-d’orienne de la tournée des fédérations du vice-président du , .

Devant le relais de la Sans fond, ils avaient déployé une banderole “contre la xénophobie et l’oppression”. Un moyen de rendre à nouveau hommage à Clément Méric, ce jeune militant de 18 ans, passé à tabac mercredi 5 juin à Paris, par des skinheads.

Mais le Front de gauche se mobilise aussi en vue des prochaines échéances : “Le message est simple, on leur dit cassez-vous”, sourit Jean-Michel Dorlet, mandataire départemental du Front de Gauche en Côte-d’Or. “Si le Front national compte présenter une liste à Dijon, nous nous battrons contre ces idées”.

Les commentaires sont clos.

  1. quand mr melanchon (que l on entend plus parler d ailleurs)parle t on des autres partis tout aussi ephemeres ? ou parle t on dela vrai venue de ce monsieur?alors pourquoi parler du front de gauche sur une venue d un personnage du FN?
    ceci sans reelle conviction politique…

    lecteurassidu le lundi 1 juillet 2013 à 20h23

  2. Lecteur assidu, je me peets juste de rappeler le fait que le Frint de gauche ne cesse de combattre les idées d’extrême droite.

    Arnaud Cuvenatam le lundi 1 juillet 2013 à 21h06

  3. “Passer à tabac”

    Vous faites très fort.

    “Assassiné” auriez-vous du dire.

    Résistance le lundi 1 juillet 2013 à 20h36

  4. ” ce jeune militant de 18 ans, passé à tabac ”
    Pourquoi ce mensonge ?

    Glop le vendredi 5 juillet 2013 à 13h00