L’avenir de Voo TV suspendu à un fil

A une voix près, l’avenir de était en péril. Aujourd’hui, il est en sursis. Les conseillers régionaux ont voté – mais pas tranché – lors de la séance plénière du lundi 24 juin 2013 à 26 pour contre 26 (21 contre et 5 abstentions) le maintien de la subvention versée à destination de la chaîne dijonnaise . Il s’agissait ce jour-là de 133.000 euros. François Patriat, le président de la région Bourgogne a donc décidé, plutôt que d’apporter sa voix décisive, de reporter le vote à la prochaine session, en septembre prochain.

La chaîne dijonnaise a été mise en demeure le 18 septembre 2012, suite à une décision du Conseil supérieur de l’audiovisuel (le CSA). Elle avait pour obligation de fournir “son rapport de gestion ainsi qu’une preuve qu’elle possédait un modèle économique”, résume sommairement Emmanuelle Coint (groupe d’opposition UMP), visiblement excédée. C’est en effet le modèle économique de Voo TV qui pose question aux conseillers régionaux. Mais il est également reproché à la télé locale de ne pas être facilement accessible ou encore de ne pas avoir été en mesure de fournir des programmes probants.

“Un puits sans fond”

“On ne comprend pas la finalité et le modèle économique de la chaîne”, s’interroge Philippe Hervieu (groupe écologiste EELV) à propos de la chaîne née il y a quatre ans bientôt (sa première diffusion test a eu lieu sur grand écran à Dijon le 4 septembre 2009 lors du concert de rentrée). “C’est un puits sans fond”. Même si la région n’est pas le seul financeur public de VooTV, le retrait de cette subvention pourrait lui être très dommageable.

“Cette télé a tenté de trouver sa place à Dijon”, réagit Edouard Ferrand (groupe nationaliste FN). “Ce n’était pas intéressant pour la région puisqu’elle n’était regardée que par les Dijonnais.” Catherine Vandriesse (Bourgogne Active) enchaîne : “Encore faut-il trouver la fréquence et savoir que ça existe !”. Elle ne sera défendue que par Michel Neugnot : “Elle était quand même diffusée par le bouquet Orange qui détient 50% du marché!”

François Patriat est déjà passé à autre chose, il préfère lorgner du côté de Campagnes TV : “Ils font de vrais beaux reportages sur l’abbaye de Cîteaux par exemple”. Mais ce n’est qu’une piste, rien n’est fait, rien n’est décidé, pas même esquissé. “On est en pourparlers national pour installer une véritable télé régionale”, affirme-t-il tout de même. A savoir au passage que CampagnesTV est détenue par la FNSEA (connu par les écolos pour être derrière le méchant lobby de l’agro-industrie, mais connu aussi par les agriculteurs pour être leur syndicat majoritaire). Un atout visibilité pour la chaîne : elle fait jouer des acteurs – anciennement – connus.

Un mauvais point éthique pour ce type de modèle : elle ne créerait pas ni ne pérenniserait d’emplois de journalistes locaux – encore moins indépendants. L’équipe de Voo TV en compte aujourd’hui sept.

Les commentaires sont clos.

  1. Ca coute trop aux contribuables Peu de possibilité pour la regarder et revoir les séries TV des années 50 c’est déplorable et quelle est la vocation ou ligne éditoriale ?
    En conséquence prenez une décision courageuse et bénéfique pour nous contribuable nous n’en “Voolons” plus

    Laurent le mardi 25 juin 2013 à 9h48

  2. Voo TV, c’est bien la chaîne ou il n’y a que que du téléachat et l’horoscope ? Très intéressante, vraiment.

    Petitrabot le mardi 25 juin 2013 à 11h16

  3. tout est dit dans le slogan de la chaîne “la télé qui vous regarde”… mêmes eux, dès le départ, avaient compris que personne ne pourrait regarder !

    Jérémy le mardi 25 juin 2013 à 11h39

  4. J’ai connu cette chaine pendant son âge d’or… à l’époque où il y avait un VRAI animateur, avec de VRAIS journalistes et un VRAI technicien…
    Le seul moment où je regarde VooTV, c’est pour voir les amis invités (si ils ont le courage d’y aller) et rire un peu…
    Génériques kitsch au possible, présentation fadasse, ne parlons même pas de la réalisation…

    Jamais je n’ai vu de chaine de télé locale aussi pauvre… (et pourtant, j’en ai fait des villes !)

    N le mardi 25 juin 2013 à 16h24

  5. Cela serait dommage si Voo TV disparaissait, j’ai vu un reporter travailler, il faisait l’interview et filmait en même temps, il faisait bien son boulot. De même un de mes amis est passé sur le plateau, j’ai trouvé cette émission très bien menée.On apprend des choses en regardant Voo TV. Si elle disparait, on la regrettera.

    Rémy le mardi 25 juin 2013 à 17h09

  6. démarrage difficile et fin difficile pour VOO TV…

    thib le mardi 25 juin 2013 à 18h00

  7. Bonjour à tous, en voyant cet article, je n ai pas pu m empêcher de me fendre d un commentaire : ayant fait partie de l équipe initiale de Voo Tv, celle qui a essaye de donner une âme a cette Tv locale, une identité, un ton également, je ne peux que me désoler de voire la tournure des événements.Quel gâchis, pourquoi le conseil d administration de cette chaîne a t il jugé bon remplacer le fondateur et initiateur du projet…pour placer un incapable, je pèse mes mots..un mec aux méthodes de management aussi douteuse que ces relations! Un transfuge du Bien Public incapable de comprendre ce que c est qu une télévision locale, que ce soit l aspect technique, ses devoirs vis a vos du CSA, et tout ce qui fait l attrait d une télévision qui se veut proche des gens: convivialité, second degré, détendue sur la forme mais pertinente sur le fond. Le montant de ces procès perdus aux prudhommes se montant en dizaines de milliers d euros!! Il a été déboute plusieurs fois pour licenciement abusif et même harcèlement..ce mec est un dingue et les mecs qui l ont nommé encore plus..pas faute de l avoir annonce en juin 2010! j aurai préfère me tromper et voir la chaîne trouver sa vitesse de croisière et pérenniser ses salaries. Bref mauvais choix avant tout politique et pour de sombres histoires de “retour d ascenseur” et de “copinage” et “réseautage malsain”…A l échelle de Dijon, je trouve ça affligeant et même écœurant! Dommage il t avait qq chose à faire avec cette chaîne! Tristesse :(

    Guillaume le mardi 25 juin 2013 à 18h10

  8. Cher Guillaume, vous avez certainement raison, mais n’oubliez pas de préciser que grâce à ce directeur historique de la chaine, le bilan de la première année à été plus que catastrophique (environ -400000 euro)

    Fabrice le jeudi 27 juin 2013 à 13h29

  9. Cher Fabrice, je serai ravi d’en discuter avec vous autour d’un verre et nous débatterons autour des chiffres que vous avancez. D’autre part un directeur qui prend la place d’un autre pour soit disant stopper l’hémorragie, et qui par la même occasion gonfle son salaire de 25 % par rapport à l’ancien directeur..j’appelle cela du foutage du gueule, ce que je j’ai fait remarquer lors de son arrivée, tout naturellement j’ai été la première personne virée de l’ére (de l’ancien rédacteur en chef). Viré pour raison économique ca va sans dire, mais retoqué par les prudhommes et requalifié en licenciement abusif..Le pire c’est que je considère pas cela comme une victoire (si peut être une victoire sur une injustice profonde) mais j’aurai préferé que tout cela se passe autrement…quand la politique et les réseaux mafieux d’une ville à taille humaine soi -disant, s’en mêlent, c’est jamais bon.la preuve..et la nomination de ce directeur en septembre 2010 a été la pire chose qui soit arrivé à cette chaîne..là aussi je me suis fendu d’un courrier aux personnes responsables de sa nomination..résultat, j’aurai préféré me tromper et que la chaine trouve sa vitesse de croisière et pérennise ses emplois..mais avec un directeur qui nomme sa maitresse, puis fait bosser l’un de ses fils, et en plus prend 5000 euros par mois..comment voulez vous que cela fonctionne. Je suis révolté par ce gachis et sur la “complicité” tacite et à peine dissimulée de certains élus et personnes bien placées. Voilà mon sentiment chèr Fabrice. Au plaisir d’en débattre avec vous autour d’un verre, sans animosité aucune, mais avec qqs arguments..Cordialement

    Guillaume le jeudi 27 juin 2013 à 14h16

  10. Moi personnellement je peut Dire Che Valentina Tosi avec ses émission de Vootv sur l’art donne beaucoup d’espace a les artistes Locales et une vitrine promotionnel a leur activité,beaucoup d’artistes association passent,e serai d’hommage de plus avoir cet espace très important pour la culture locale.

    vincenzo le mardi 25 juin 2013 à 18h59

  11. Petit rectificatif: L’entreprise compte 11 salariés.

    nefro le mardi 25 juin 2013 à 22h30

  12. Ce que l’UMP oubli de dire en prenant pour argument la mauvaise gestion de VooTV, c’est que Mr Jean Louis Pierre , bien que proposé par la mairie, est de l’UMP !!! MDR

    Sylvain le mercredi 26 juin 2013 à 0h00

  13. de plus attaquer sur la mauvaise diffusion de la chaine c’est mal connaitre les raisons… C’est une personne très proche de JLP également de l’UMP, qui a validée la mise en place de cette nouvelle antenne sans attendre les résultats des tests, juste parce qu’elle jugeait urgent de faire n’importe quoi, et que maintenant VooTV ne peux rien faire, car le CSA à entériné la chose … Pas mal de projets ont été proposés avec de vrais solutions. Mais la gueguerre politique étant ce qu’elle est, on en est la… Facile de cracher sur une bande d’employé qui font ce qu’on leur demande… pour les connaitre, je compati. Derrière cette guerre médiapourritique, il y a des gens qui risquent de perdre leur travail, alors qu’ils ne font que ce qu’on leur demande. Je vous laissent réfléchir la dessus !

    Sylvain le mercredi 26 juin 2013 à 0h10

  14. Cher OuiOui,
    La rédaction du Miroir a modéré votre commentaire car les propos pouvaient être considérés comme diffamatoires.
    Bien à vous,

    Jérémie Lorand

    OuiOui le mercredi 26 juin 2013 à 1h38

  15. C’est un bon moyen de sougner sa dépression finalement 😉 (des nom, des noms !!!)

    pol le mercredi 26 juin 2013 à 16h56

  16. Cher anticorrupteur,
    La rédaction du Miroir a modéré votre commentaire car les propos pouvaient être considérés comme diffamatoires.
    Bien à vous,

    Jérémie Lorand

    l'anticorrupteur le jeudi 27 juin 2013 à 9h58

  17. Hahahahaha!!!!

    Juan Luis Pedro le jeudi 27 juin 2013 à 13h15

  18. Marion Chevassus

    Cher nefro, merci de votre intérêt pour Le Miroir,
    j’ai compté une équipe de 7 “journalistes” – peut-être ai-je tort ?
    Bien à vous,
    Marion

    Marion Chevassus le mercredi 26 juin 2013 à 1h42

  19. Cher anticorrupteur,
    La rédaction du Miroir a modéré votre commentaire car les propos pouvaient être considérés comme diffamatoires.
    Bien à vous,

    Jérémie Lorand

    l'anticorrupteur le samedi 29 juin 2013 à 9h02

  20. Cher anticorrupteur,
    La rédaction du Miroir a modéré votre commentaire car les propos pouvaient être considérés comme diffamatoires.
    Bien à vous,

    Jérémie Lorand

    l'anticorrupteur le dimanche 30 juin 2013 à 4h48

  21. Chère Nathalie,
    La rédaction du Miroir a modéré votre commentaire car les propos pouvaient être considérés comme diffamatoires.
    Bien à vous,

    Jérémie Lorand

    Nathalie le dimanche 30 juin 2013 à 8h15