Des indicateurs citoyens et locaux… C’est possible en Bourgogne ?

L’association Les amis de la Terre Côte-d’Or  s’interroge sur la qualité des indicateurs économiques en région en partant du constat que la croissance n’est plus “synonyme de bien-être, ni de sauvegarde de l’environnement” et dont les bénéfices sont “répartis injustement et se concentrent sur une minorité”.

Dans le cadre du vote prochain de la Stratégie régionale de développement économique et d’innovation (SRDEI), le 24 juin 2013 lors de sa séance plénière, dont l’objectif est de créer des conditions favorisant le développement des entreprises, leur implantation en Bourgogne et l’emploi, l’association souhaite faire part de sa volonté de créer des indicateurs “compris et lisibles par tous”, citoyens et locaux (municipalités, départements, région).

Ils incluraient par exemple le taux de chômage de longue durée, espérance de vie en bonne santé, taux de pauvreté, inégalité des revenus, part de la voiture dans les trajets domicile travail, quantité de gaz à effets de serre par habitant, taux de valorisation des déchets, part des surfaces bio dans la superficie agricole utile, nombre de sites pollués, part d’énergies renouvelables…

Communiqué ci-joint : 2013-06-21-Amis-terre-indicateurs-economiques-alternatifs

Les commentaires sont clos.

  1. En effet, ce serait bien de changer de boussole et de pouvoir déterminer tous ensemble ce qui compte le plus dans notre vie quotidienne.
    Ce serait bien qu’avec ces indicateurs nous puissions regarder la réalité en face
    Ce serait bien de voir clairement que la soi disant croissance économique est complètement déconnectée du progrès social.
    Ce serait bien d’arrêter de dégrader notre environnement
    Ce serait bien d’être fier de nos hommes politiques bourguignons
    Ce n’est pas interdit de rêver !!!

    Sobheur21 le lundi 24 juin 2013 à 23h37