Municipales 2014 : Comment a voté Dijon ?

Photo jonas jacquel

Photo jonas jacquel

C’est désormais officiel, la liste de est arrivée en tête des suffrages, dimanche 30 mars. Le patron des sénateurs socialistes a réussi à garder Dijon dans l’escarcelle des socialistes.

Dès les premiers instants de son discours, François Rebsamen a remercié les habitants des quartiers de la Fontaine d’Ouche et des Grésilles, ses fiefs électoraux. Mais comment ont voté les autres quartiers ? Nous avons voulu le savoir en passant au crible les résultats de chaque bureau de vote.

François Rebsamen à six bureaux du grand chelem

Et François Rebsamen arrive en tête dans la quasi-totalité des bureaux de vote. Seuls six sur 95 lui résistent : essentiellement vers Montchapet. Le sénateur-maire réalise ses meilleurs scores dans les quartiers de la Fontaine d’Ouche ou des Grésilles. Dans le bureau 91, qui couvre le Sud-Est du quartier, c’est un plébiscite puisqu’il recueille 72,07% des suffrages ! Seule ombre au tableau, dans ce bureau de vote, plus d’un électeur sur deux ne s’est pas déplacé. C’est ici que le taux d’abstention a été le plus fort.

À l’inverse, la plus forte participation est à mettre au compte des électeurs du quartier de la Combe Saint-Joseph. Seuls 33,58% des 807 inscrits ne se sont pas déplacés. Dans ce bureau, arrive d’ailleurs en tête. Devançant de quelques voix son principal challenger. Mais le candidat de l’UMP ne réalise pas là sa meilleure performance. Il faut se rendre en haut de l’avenue Victor Hugo pour constater ses résultats : 49,8% dans le bureau 65. Jamais il ne dépassera la barre des 50%. Pire, il sera même parfois talonné par son adversaire du Front national comme dans le bureau 47, dans le quartier de la Fontaine d’Ouche. Si François Rebsamen arrive assez largement en tête, et Édouard Cavin se tiennent dans un mouchoir de poche avec respectivement 18,84 et 18,55% des suffrages.

Et c’est dans ce même quartier, plus précisément entre le boulevard Bachelard et la rue du Tire Pesseau que la tête de liste “Dijon bleu marine”, enregistre son meilleur score (21,94% des suffrages exprimés). Son pire résultat est enregistré dans le quartier Mirande-Champmaillot.

Le détail ci-dessous.

François Rebsamen (PS-EELV-Modem-PRG) : 24 646 voix soit 52.84%


Alain Houpert (UMP-UDI) : 15 871 voix soit 34.03%

Édouard Cavin (FN) : 6 124 voix soit 13.13%

Les commentaires sont clos.

  1. Géopolitique très instructive

    Dijon Autrement le mardi 1 avril 2014 à 11h25

  2. Il serait intéressant, rétrospectivement, de faire de même avec les résultats obtenus au premier tour par le trublion.
    Bonus: une chanson pour notre aspirant ministre:
    “Je n’suis pas un Ayrault, faut croire ce que disent (etc.)”

    Dijon Autrement le mardi 1 avril 2014 à 11h41

  3. Ah oui si on pourrait avoir le même genre d’analyse géographique du vote de lanaud du Gray ce serait intéressant, je suis assez curieuse de voir comment se réparti dans la ville les bureaux où il a été très fort et dans lesquels il est inexistant. En plus comme c’est une candidature peu commune, ça attise ma curiosité.

    bernadette D le mardi 1 avril 2014 à 12h31

  4. Fanfan au boulot! Waoh!

    Dijon Autrement le mercredi 2 avril 2014 à 11h29