Municipales 2014 : Emmanuel Bichot revient dans la course à Dijon

2013-03-politique-municipale-2014-ump-emanuel-bichot-JJ-dijonscope-6

Non, le sénateur de Côte-d’Or n’est pas encore le seul représentant de l’UMP dans la course aux Municipales 2014 à Dijon. Tandis que ce dernier multiplie les soutiens nationaux pour l’investiture, son adversaire Emmanuel Bichot, actuel maire de Saint-Romain (21), vient d’entamer une campagne de tractage dans les boîtes aux lettres des Dijonnais.

“Je suis candidat pour les élections municipales de Dijon en mars 2014, car Dijon a besoin de renouvellement et d’un maire à plein temps”. Sous couvert du logo tricolore UMP et en se gardant de mentionner la candidature d’Alain Houpert, il présente officiellement la sienne ainsi que son collectif créé pour l’occasion Agir pour Dijon, tout en invitant les habitants à une réunion publique organisée jeudi 27 juin en présence du député de l’Yonne .

Au verso du tract, quelques propositions d’actions sont même détaillées : “étendre le dispositif de caméras de surveillance et armer la police municipale” afin d’enrayer “l’insécurité qui augmente”, “atténuer les contraintes de stationnement et de circulation”, “stopper le bétonnage massif et les constructions anarchiques de logements sociaux”, ou encore “faire la chasse au gaspillage des deniers publics”.

2013-06-e-bichot-dijon

2013-06-e-bichot-dijon 1

Les commentaires sont clos.

  1. Voilà qui envoie du rêve : un programme modéré et parfaitement adapté, absolument pas populiste, ne consacrant en aucun cas les thèses nauséabondes du FN.

    Michel Latoute le mardi 18 juin 2013 à 10h59

  2. Quand je vois ça, je me dis que les habitants de Saint-Romain doivent être “heureux” de voir qu’ils n’ont servi que de “tremplin” aux ambitions d’un homme !

    Quoi qu’il arrive, le changement doit être amené à la tête de Dijon .. Mais sur sa gauche, pas sur sa droite !

    Alexandre Emorine le mardi 18 juin 2013 à 12h32

  3. Ca fait plaisir à voir! Enfin une candidature solide et sérieuse, basé sur le fond, des projets et des propositions ! Quand je lis ce que Alain Houpert écrit ou dit dans la presse, y a pas de fond, que des effets de manches, des petites phrases…

    Si l’UMP ne choisit pas Bichot, je crois que l’on va avoir, via Houpert, la droite la plus bête du monde !!!

    Un dijonnais le mardi 18 juin 2013 à 12h39

  4. Soutenu par personne (apparemment même pas par un graphiste), Bichot est seul et isolé. Il va retourner gentiment d’où il vient et laisser les dijonnais en paix.

    René le mardi 18 juin 2013 à 14h38

  5. Ma réaction à ses propositions :

    – Emploi : totalement inefficace.
    – Sécurité : totalement inefficace.
    – Cadre de vie : mensonge sur les “constructions anarchiques de logements sociaux”.
    – Finances publiques : là par contre il a raison.

    straight le mardi 18 juin 2013 à 14h56

  6. A Miroir-mag : quand est-ce que vous allez parler des autres partis ?

    straight le mardi 18 juin 2013 à 15h13

  7. Lilian Bonnard

    Cher Straight,

    A ce jour et malheureusement pour la pluralité les idées, les autres partis – de gauche comme de droite – n’ont pas lancé officiellement leur campagne pour les Municipales 2014 à Dijon.

    Nous suivrons bien entendu leur actualité et relaierons leurs propositions dès que ce sera le cas.

    Bonne journée,

    Lilian Bonnard.

    Lilian Bonnard le mardi 18 juin 2013 à 15h20

  8. Lilian Moustache <3

    pierrot le mardi 18 juin 2013 à 18h20

  9. Les journalistes du Miroir devraient faire un tour du côté du siège national de l’UMP. ils apprendraient comment le Sieur Bichot prépare son retrait et négocie un parachutage dans une autre ville, plus accueillante pour lui que Dijon.

    michel le mardi 18 juin 2013 à 15h30

  10. Que l’on aime ou n’aime pas Emmanuel Bichot, il faut reconnaître que son profil répond à l’attente des dijonnais; il n’a pas peur de dire la vérité sur le matraquage fiscal qui nous attend ; Dijon est criblé de dettes!
    L’heure n’est plus d’aller à l’écoute des dijonnais comme le fait Alain; mais bien de prendre la pleine mesure de la dette et de trouver des solutions raisonnables.
    Le grand défi de Dijon pour demain c’est comment donner un second souffle à l’économie locale, créatrice d’emplois, sans alourdir la dette qui devra être traitée en diminuant les dépenses de confort! Sinon ce sont les retraités et les classes moyennes qui vont trinquer pour les 15 ans à venir !
    C’est pourquoi Emmanuel a toute ma confiance !
    Alain c’est comme François , dormez en paix ,chers dijonnais ,je vais veiller sur vous et je vais m’occuper de votre santé!

    démocrate le mardi 18 juin 2013 à 15h38

  11. Y a que Franck Ayache pour croire ça.
    Bichot candidat, c’est la réelection de Rebsamen au 1er tour et le FN devant l’UMP.

    Doris le mardi 18 juin 2013 à 15h57

  12. Permettre à un type comme ça de réviser le PLU c’est à peu près aussi prudent qu’une tronçonneuse dans les mains d’un enfant. Comment peut-on écrire autant de conneries sur un si petit tract ?

    pierrot le mardi 18 juin 2013 à 18h22

  13. Sur le fond : tract pas très fouillé, qui peut se faire en mode “copier-coller” et hors-sol sur plein de communes.

    SI M Bichot et l’UMP espèrent faire un score honorable sur Dijon, il serait temps qu’ils préparent leurs argumentaires et ne nous produisent plus de message creux. Démagogie envers les automobilistes (“attenuer les contraintes de stationnement”… elles sont donc si insupportables nos rares rues piétonnes sans stationnement… on croirait revenir M. Nudant, ex-député vendeur de voiture défendant l’automobile face au voies réservées au de bus, comptant parmi les élus n’ayant rien compris aux transports en commun, qu’il n’utilisent pas… ) et vacuité dans les démonstrations (“constructions anarchiques de logements sociaux”… ), c’est un peu faible non ? Tristesse… Pour que la majorité reste vigilante, il faudrait une opposition solide, et on ne voit que M. Houppert qui ne comprend rien à rien, voyez ses propos navrants sur les crues de l’Ouche, et M. Bichot, démago.

    Phil le mardi 18 juin 2013 à 22h56

  14. A quand un article sur le candidat qui se présente pour Faire de Dijon une ville de Fête David Arnaud du Gray ? On ne parle que de lui dans tous les bars, et dans tous les bureaux au travail à la pause déjeuner mais on ne nous parle jamais de lui ? Qui il est vraiment ? Quel est son projet ? En tous cas… Quelqu’un qui fait parler de lui un peu partout en ce moment.

    bernadette D le mercredi 19 juin 2013 à 16h30

  15. Enfin un candidat qui se préoccupe du développement économique de Dijon! Il y a beaucoup à faire! Et les effets de manche du M. Déficit de Salives et de M. Endettement de Dijon et du Grand Dijon ne vont pas nous aider! Ne lâchez rien Emmanuel BICHOT. On a besoin d’un jeune comme vous pour redonner du souffle à notre ville!

    Aline le vendredi 21 juin 2013 à 5h34

  16. enfin un bon candidat

    popotte le dimanche 23 juin 2013 à 9h19

  17. l’archétype de l’arriviste, de l’opportuniste. Il a déjà réussi à faire élire Rebs sénateur par sa bêtise et son égoïsme. Ne pouvant rien être que le petit maire d’un petit village (barré par Suguenot), il s’aventure jusqu’à Dijon pour être député à la place de Grandguillaume…

    Parasite de mauvaise augure…

    carlos le jeudi 11 juillet 2013 à 1h56

  18. Tout ce qui peut faire disparaître Grandguillaume de la vie politique est bienvenu à part peut être Mme Thatcher…et le FN

    Petitrabot le vendredi 2 août 2013 à 15h57

  19. J’ai écouté les 2 protagonistes : Houpert et Bichot. D’un cote l’un semble serein, apaisé et de l’autre impatient, nerveux. Il serait temps que Bichot retourne à son village et laisse les gens sérieux et honnêtes s’occuper de Dijon..

    carlos le jeudi 11 juillet 2013 à 1h59