L’hôtellerie bourguignonne a mal débuté son année

2013-06-societe-economie-tourisme-hotel-JJ-miroir-9

Le secteur hôtelier bourguignon a connu un début d’année difficile, en témoignent les statistiques : de décembre 2012 à janvier 2013, la fréquentation des hôtels a diminué, les nuités ont baissé de 6,3%, les arrivées de 5,6%.

Pire, par rapport à janvier 2012, le nombre de nuits passées dans des hôtels bourguignons a chuté de 10,4%. La Bourgogne est l’une des régions qui a eu les moins bons résultats sur cette période, seules la Franche-Comté et le Centre font pire. Le contexte national ne s’est guère prêté à la progression des nuités sur l’ensemble du territoire français, il n’y a que 8 régions qui ont connu une augmentation des réservations.

“Tous les départements bourguignons subissent cette contraction de l’activité. La Côte-d’Or, particulièrement, avec une baisse des nuitées de 8,9 %, amplifiée par la forte désaffection de la clientèle étrangère”, annonce un communiqué de presse de l’Insee Bourgogne.

A lire en pièce jointe, le dossier de presse de l’Insee Bourgogne.

Capture d'ecran du dossier de presse de l'Inse Bourgogne relatif au secteur hotelier au debut d'annee 2013

Les commentaires sont clos.

  1. Ce qui est fou, c’est que des régions habituellement plus “touristiques” ne font pas forcement mieux. (Lannguedoc Roussillon, PACA). Il faut donc inscrire la Bourgogne dans ce mouvement de baisse généralisé, et un contexte général peu favorable pour ne pas trop s’inquiéter.

    Yoann le mardi 18 juin 2013 à 11h05