DFCO : Le speaker du stade élu meilleur animateur de Ligue 2

Il s’appelle Anthony Buonocore et il anime tous les matches de l’équipe de Dijon à domicile. Surtout, il a été élu meilleur speaker de pour la saison 2012-2013 ! “Déjà au deuxième rang à l’issue de sa première saison (2009-2010), la voix du stade Gaston-Gérard – en compagnie de l’historique Gérard Conreux – a été justement récompensée de son investissement au sein du club”, annonce un communiqué de presse du .

Anthony Buonocore était le speaker qui répondait au mieux aux 4 critères de sélection : comportement de l’animateur, la qualité de l’animation du stade, la relation entre le public et l’animateur puis la qualité de l’accueil réservé aux joueurs et aux spectateurs.

A lire ci-dessous l’intégralité du communique de presse du DFCO : 

La LFP a désigné Anthony Buonocore comme le meilleur animateur de Ligue 2 pour la saison 2012-2013.

Anthony Buonocore, micro d’or de Ligue 2 ! Le speaker du DFCO a reçu le titre de meilleur animateur du championnat de Ligue 2 de la part de la Ligue de Professionnel. Déjà au deuxième rang à l’issue de sa première saison (2009-2010), la voix du stade Gaston-Gérard – en compagnie de l’historique Gérard Conreux – a été justement récompensée de son investissement au sein du club. Anthony Buonocore, qui succède au palmarès à Carlos Cassis (animateur de l’ESTAC Troyes), recevra un trophée lors de la 2eme journée de Ligue 2 avant le coup d’envoi de Dijon FCO – RC Lens.

Pour désigner le meilleur animateur de Ligue 2, la LFP s’est appuyée sur quatre critères lors de chaque journée : le comportement de l’animateur, la qualité de l’animation du stade, la relation public/animateur et la qualité de l’accueil réservé aux joueurs et spectateurs visiteurs.

Le DFCO tient à féliciter Anthony Buonocore pour cette distinction qui valorise l’image du club.

La réaction d’Anthony Buonocore (28 ans) : “C’est avec beaucoup de joie que je reçois ce titre. C’est une récompense pour moi mais aussi pour le club. Avant tout, je tiens à remercier le DFCO et ses dirigeants pour me faire confiance. Sans oublier le public qui, chaque soir de match, répond toujours présent avec une ambiance formidable”.

Les commentaires sont clos.