Municipales 2014 : François Rebsamen réélu à Dijon, tous les résultats en Côte-d’Or

Photo Jonas Jacquel

Photo Jonas Jacquel

Depuis 8 heures ce matin, le second tour des élections municipales est ouvert. Les électeurs de toute la Côte-d’Or sont appelés aux urnes pour choisir parmi les 2 125 candidats. Toute la journée, la rédaction se mobilise pour vous faire vivre les élections. À partir de 20h, en direct de la préfecture de Côte-d’Or, nous découvrirons les résultats des communes de Côte-d’Or mais aussi les premières réactions.

Les résultats dans ma commune | Afficher en plein écran

Les réactions

Juste après sa victoire, François Rebsamen s’est exprimé au Palais des ducs : “C’est un grand moment de joie, être réélu après treize ans de travail avec 52%. Les dijonnais sont satisfaits. Nous allons poursuivre notre action pour que Dijon reste la ville que nous aimons pour vivre ensemble. Le temps du dénigrement est achevé nous allons passer à l’action dans la sérénité”.

A propos du contexte national, il explique qu’il a”une pensée pour les collègues sanctionnés car les Français ont voulu envoyer un sévère avertissement au gouvernement, dont ils ne comprennent pas sa politique”.

Le direct

22h49 : A Chenôve, Jean Esmonin (PS), a remporté 41,29% des voix. Il devance Roland Ponsaa, candidat dissident de la gauche, avec 38,09% des votes, ainsi que Philippe Cherin, candidat FN, avec 20,62%.

22h38 : A Quetigny, après avoir frôlé l’élection dès le premier tour, Michel Bachelard obtient 23 sièges de conseillers municipaux (55,33% des voix). L’UMP de Damien Thieuleux entre au conseil avec cinq sièges. Pierre Abecassis (gauche alternative) complètera l’équipe.

22h36 : Malgré l’affaire dans laquelle il est empêtré, le maire sortant de Chevigny-Saint-Sauveur retrouve son fauteuil. Michel Rotger recueille 51,80% des suffrages contre 31,99% pour son adversaire socialiste Louis Legrand et 16,22% pour Jean Perrin.

22h27 : Le nouveau visage du conseil municipal de Dijon est connu. Il y aura trois élus frontistes, dix UMP et 46 de la majorité.

21h44 : A Talant, Gilbert Menut conserve son siège de maire en récoltant 45,96% des voix. Suivent au coude-à-coude Cyril Gaucher et Stéphane Woynaroski avec respectivement 27,04% et 27% des votes.

21h33 : François Rebsamen reste maire de Dijon en recueillant 52,84% des voix.

21h27 : Edouard Cavin, candidat FN du second tour, voit dans son score une petite victoire.

21h13 : Si Dijon devrait rester au parti socialiste, en revanche plusieurs communes de Côte-d’Or sont marquées par la victoire de l’UMP.


20h56 : Conférence de presse de François Rebsamen au salon bleu prévue à 21h15.

20h44 : Résultats partiels à 61% : François Rebsamen est à 53,35%, Alain Houpert à 33,56% et Edouard Cavin à 13,09%.

20h24 : A Semur-en-Auxois, la liste menée par Catherine Sadon arrive très largement en tête avec 77,78% des suffrages. Philippe Guyenot reccueille lui 22,22%

20h17 : David Lanaud du Gray a voté pour lui-même. On retrouve quelques bulletins à son nom dans les urnes du bureau 1. Pour la suite, il veut transformer son parti de la fête en association pour proposer des trucs citoyens. Il a du mal à lâcher la prise visiblement. Il est venu compter ses bulletins salle des mariages.

20h : Première réaction de François Rebsamen. Inspiré par la célèbre chanson de Pharrel Williams ?

20h : D’après nos informations, le sénateur-maire sortant de Dijon, François Rebsamen, arrive en tête. Alors que le dépouillement est encore en cours, il recueillerait plus de 50% des suffrages, dans la triangulaire qui l’opposait à Edouard Cavin (FN) et Alain Houpert (UMP) 19h57 : Les résultats des premiers bureaux de vote viennent d’arriver.

19h : Tous les bureaux de vote sont clos. Rendez-vous à 20h pour les premiers résultats.

18h08 : La plupart des bureaux de vote sont clos. Pour les habitants des villes de Chenôve, Chevigny-Saint-Sauveur, Dijon, Fontaine-les-Dijon, Longvic, Quetigny, Saint-Apollinaire et Talant, la fermeture est fixée à 19h. Les premiers résultats des 705 communes de Côte-d’Or sur Le Miroir Mag à partir de 20h.

17h10 : La participation est en forte baisse par rapport à 2008. Pour en avoir conscience, consultez le graphique ci-dessous.

17h05 : La préfecture de Côte-d’Or vient de dévoiler les taux de participation au premier tour des élections municipales à 17h. Sur le département, celui-ci s’établit à 49,90% contre 53,53% lors du premier tour. En 2008, il était de 65,06%. Côte-d’Or : 17,77% (21,02% au premier tour ; 30,38% en 2008)

  • Côte-d’Or : 49,40 % (53,53% au premier tour ; 65,06 en 2008)
  • Nièvre : 54,50% ( 57,36% au premier tour ; 54,64 % en 2008)
  • Yonne : 52,63% (57,02% au premier tour ; 53,65 % en 2008)
  • Saône et Loire : 59,17% (56,34% au premier tour ; 62,91% en 2008)
  • Bourgogne : 53,68%

12h08 : La préfecture de Côte-d’Or vient de dévoiler les taux de participation au premier tour des élections municipales. Sur le département, celui-ci s’établit à 17,77% contre 21,02% au premier tour. En 2008, il était de 3à,38%.

  • Côte-d’Or : 17,77% (21,02% au premier tour ; 30,38% en 2008)
  • Nièvre : 19,25% (24,48% au premier tour ; 22,37% en 2008)
  • Yonne : 24,73% (29,53% au premier tour ; 26,57% en 2008)
  • Saône et Loire : 27,40% (28,51% au premier tour ; 29,38% en 2008)
  • Bourgogne : 21,96% contre 26,01% au premier tour

11h30 : A quelques minutes d’intervalle, Alain Houpert (UMP) et François Rebsamen (PS) ont eux aussi voté. Respectivement dans le bureau n°1, de la mairie de Dijon et à la salle Devosge.

François Rebsamen, sénateur-maire sortant de Dijon, dans son bureau de vote le dimanche 30 mars 2014 | Photo Jonas Jacquel

François Rebsamen, sénateur-maire sortant de Dijon, dans son bureau de vote le dimanche 30 mars 2014 | Photo Jonas Jacquel

10h20 : Vers 10h, dans les locaux de l’école Voltaire, le candidat du Front national, Edouard Cavin a glissé son bulletin dans l’urne. Il était le premier des trois concurrents à la mairie de Dijon a exercé son droit de citoyen. 08h10 : Les premiers résultats ne pourront être dévoilés qu’à 20h. D’ici là, vous pourrez suivre les grands moments de la journée. Les candidats dijonnais, par exemple, vont quasiment tous aller voter dans la matinée. À midi, nous découvrirons le premier taux de participation. 08h : Le scrutin est désormais ouvert. Il sera clos, dans toutes les communes du département de la Côte-d’Or à 18h. À l’exception de huit communes où l’heure de clôture a été fixée à 19 heures : Chenôve, Chevigny-Saint-Sauveur, Dijon, Fontaine-les-Dijon, Longvic, Quetigny, Saint-Apollinaire et Talant. 07h50 : Le second tour des élections municipales 2014 débute dans dix minutes. En Côte-d’Or, ils ne sont plus que 2 125 candidats pour composer les conseils municipaux de 14 villes ou compléter ceux de 163 villages. La petite commune de Bard-lès-Époisses qui n’avait pas voté la semaine dernière pourra enfin élire son (nouveau ?) maire. Mais savez-vous vraiment qui se présente chez vous ? Petite séance de rattrapages avec notre cartographie interactive des candidatures.

Les résultats dans ma commune au 1er tour

Les commentaires sont clos.

  1. “VOTEZ BICHETTE!”?

    Dijon Autrement le dimanche 30 mars 2014 à 8h54

  2. … mais pas “BIQUETTE”et son affichage sauvage, site créé par le haineux Dieudonné(tm) M’Bala (deuxfois) qui conserve des fanatiques ici.

    Dijon Autrement le dimanche 30 mars 2014 à 8h59

  3. “CAVE CAVIN” quand même dirions nous en latin…

    Dijon Autrement le dimanche 30 mars 2014 à 20h14

  4. PS = Petit Score !

    Un message pour M Rebsamen : soyez près des dijonnais, avec humilité et écoute, et écartez svp des grandes responsabilités vos colistiers dédaigneux, genre Pribetich.

    Joseph B le dimanche 30 mars 2014 à 21h44

  5. Je n’arrive pas à croire que rebsamen un vrai despote soit encore élu à dijon!!! les dijonnais sont tous abrutis ou quoi?!! 1 milliard d’euros de dette et ils en redemandent? un tramway moche, inefficace car des réseaux de bus ont étés supprimés pour “faire en sorte qu’il marche”, des câbles au large dans la ville et à certains endroits cela gêne même le travail des pompiers! une ville gérée par un tyran qui ne se préoccupe que des assistés sociaux de chenôve des gresilles ect… Sans parler de la ville bétonnée à souhait et d’une insécurité totale malgré le fait que le maire en place revendique la sécurité. Allez donc aux grésilles le soir! les flics n’osent pas y aller et ont des consignes de laisser faire pour ne pas créer de vagues! car oui dijon est devenue une plaque tournante de la drogue et les voitures brûlées dans les cités augmentent chaque année. Mais pas pour le maire qui doit faire face à des problèmes mathématiques d’école primaire. (et oui une voiture brûlée + une autre voiture brûlée ça fait 2 voitures brûlées et pas 0 mr le maire).
    le vrai problème est aussi la désinformation à dijon, le maire se garde bien de dire que toutes les conneries du ps sont aussi de son fait étant le chef de la majorité socialiste au sénat! Mais pendant sa campagne cette année le logo du PS n’était pas présent… pour moi rien que le fait qu’il soit franc-maçon montre bien qu’il ne pense en aucun cas aux habitants de cette ville mais juste à sa gueule et à celle de sa secte qui n’a plus rien ni de franc ni de maçon de nos jours mais plutôt d’hommes de pouvoirs imbus d’eux même. Pour vérifier mes dires je vous invite tous à aller aux conseils municipaux qui sont ouverts au public mais très peu visités ou l’un peu voir en action un hypocrite, un despote, un tyran tout cela dans la seule personne de rebsamen. Le tout soutenu par le seul journal influent de dijon qui est à gauche et bien sur soutien de rebsamen je veux parler du “bien public”… ( un nom bien ironique). LE vrai problème n’étant pas seulement rebsamen qui est incompétent mais tout de même élu par: une ville qui ne voit pas l’importance du maire sur le “négatif”. Car oui la plupart des gens voyants leurs impôts augmenter ne s’en prennent qu’au gouvernement (une belle bande d’amateurs aussi ceux la…) et ne voient pas que avant tout c’est aussi la ville qui augmente leurs impôts (bien plus facile de dépenser mr le maire, bien plus facile…). Et qui en réponse à ce gouvernement va agir en augmentant les voix du FN à dijon. je pense qu’une partie du programme du FN est bonne même si au niveau économique c’est catastrophique. Et donc dans le rôle du challenger du FN nous avons à dijon un candidat, mr Cavin qui recueille à peu près 12% des voix. Avez vous juste lu son programme? l’avez vous écouté, interrogé? Parmi les candidats en France pour le FN je pense sincèrement l’un des plus incompétents qui a obtenu des voix par défauts… Cela montre bien aussi qu’une ville obtient les dirigeants qu’elle mérite, on ne demande pas aux gens de naître con, car personne ne naît instruit, mais à notre siècle nous disposons d’internet et de moyens d’informations avec des avis différents je ne peux pas comprendre que l’on choisisse sans savoir.

    fuuro le dimanche 30 mars 2014 à 22h33

  6. Moi j’aimerais bien connaître le nombre de voix qu’a récolté DLDG!

    CamilleG le dimanche 30 mars 2014 à 22h50

  7. @ Fuuro : d’accord avec vous sur les attitudes bien attristantes du maire et adjoints lors de certains conseils municipaux, qui sont parfois guère respectueux envers les membres de l’opposition. Il werait bien qu’il y ait plus de dijonnais visionnant les retransmissions vidéos du conseil municipal….

    Le problème est que M Houpert et son équipe n’étaient vraiment pas force de proposition, tandis que M Cavin, lepeniste sans saveur, nous soûlait de propos sans profondeur.

    Dites donc, vous grossiriez pas le trait sur les Grésilles ?…

    Phil le dimanche 30 mars 2014 à 23h20

  8. C’est la première fois de ma vie que je vois quelqu’un qui ose déclamer que le Bien Public, le tristement nommé, était un journal.. de gauche !

    Auriez-vous oublié cette une de notre tendre Gilles Dupont, il y a quelques années de ça, qui avait valu une manchette aux parfums nazis : “Oui, il y a un problème Rom à Dijon” ?

    Auriez-vous oublié les comptes-rendus réguliers “inside la BAC” pour trois bouts de shit au quartier Mansart ?

    J’en passe et des meilleures.. !

    Amusant le dimanche 30 mars 2014 à 23h32

  9. Le mandat de trop pour Gibus Ier le pathétique touitereur, honte aux non-votant-e-s.
    nous plaignons déjà ses futur-e-s adjoint-e-s et conseiller-e-s.
    Qui sème le vent… Edouard C. s’apprète lui a faire de même avec la tempète.
    En général six ans parmi toutes les élections, c’est trop,
    quatre ans pour tou-te-s! Voire à demi.
    On attendra donc encore le Grand Dijon Vert (bonjour à dijon-écolo)
    Odjectif 2020: Stéphanie au pouvoir!

    Dijon Autrement le lundi 31 mars 2014 à 8h22

  10. SALUT FUURO ,
    je ne savais pas que le bien public, étaient des collabos de la gauche ! Alors cela voudrait dire qu’il touche des subventions de la part de la mairie ! Il est de combien le chèque tous les ans ! Qui connaît un journaliste pour nous dire la vérité des vérités.

    Et pour revenir sur l’incompétent qui a été élu, il a quel niveau scolaire ? De quelles grandes écoles il sort ! Parce que franchement il fait pas la différence entre un marteau et un Maillet à Bomber le verre !! je vais même dire mieux ,c’est quoi une lime à épaissir, et après c’est ces gens-là qui veulent nous apprendre la vie ! Faites ce que je vous dis mais ne faites pas ce que je fais.
    La misère humaine, n’est pas que chez les gens riches !
    réveillez vous les français, et former vos bataillons !

    VIVE CHIRAC, vive la France, et vive la république,
    ça c’était un vrai président avec des vraies valeurs.

    merci pour l’info sur le bien public,

    bien amicalement,

    SPARTACUS le lundi 31 mars 2014 à 18h33

  11. YO!
    Le bien public ne pas voir le fait qu’il soit de gauche alors qu’il soutient à mort le conseil municipal et fait du lèche fesse à rebsamen, non à ce niveau quand même… ouvrez les yeux!Par contre je rigole depuis que l’autre blaireau est ministre du travail alors que comme le dit spartacus il a jamais rien branler… Surtout que j’entend dire certaines personnes qui regrettent leur vote. Quand je disait que les gens obtenaient ce qu’ils méritaient, c’est affligeant… Sinon pour les 4 ans de mandats: 100% pour! faut aussi éviter le copinage qui gangrène notre mairie, repaire de gauchos! par contre sur le soutient de Chirac par spartacus: J’ai été dééééçuuu. Le gros truc que je reproche à Chirac c’est qu’il avait un boulevard en 2002 avec une opposition inutile, inexistante, MAIS alors qu’il avait un boulevard de réforme et d’action possible, il n’a rien fait… il n’avait pas la crise ni rien pour le gêner et il n’a rien fait pour endiguer le déficit de la France. J’adhère plus à sa politique qu’à d’autre (même si maintenant il commence à avoir un pète au casque, c’est pas bon de vieillir…) si il avait eu autant d’énergie que Sarkozy on serait moins dans la merde. Vraiment dommage d’avoir perdu tant d’année mais c’est à peu de choses près ce qu’on peut lui reprocher quand il était au pouvoir (avec le service militaire). Heureusement que Hollande a choisi lui aussi l’immobilisme car rattraper 5 ans de conneries pour le prochain ça va être dur. Quand à Dijon si le “suivant” de rebsamen (car ce dernier lui on le reverra quand il sera rejeter du gouvernement sinon même en vacances Dijon, il va pas y revenir), continue les conneries, et bien bonne chance pour la suite, car ça va être surtout les entreprises qui vont payer les frais et on va s’étonner des délocalisations en Angleterre et en Allemagne. Enfin perso j’ai pas le pouvoir de changer le monde donc même si je parle beaucoup je doute d’être écouter.
    Et je laisse tous les Bobos de gauches avec leurs convictions, la connerie humaines est infinie il ne changeront pas même devant l’évidence à part certains de leurs dirigeants qui se foutent bien de leurs gueules.

    fuuro le samedi 5 avril 2014 à 13h50