Le jury “sang neuf” du festival du film policier de Beaune dévoile

L’organisation du de dévoile la composition du jury “sang neuf”.

“Le réalisateur et scénariste Jacques Maillot, présidera le Jury Sang Neuf de la 6e Festival International du Film Policier de Beaune. Il sera entouré du comédien Pascal Demolon, des comédiennes Pauline Lefèvre et Sophie Mounicot ainsi que de Jean-François Rauger, Directeur de la Programmation à la Cinémathèque française. Lors de la cérémonie de Clôture & Palmarès dimanche 6 avril, le Jury remettra le Prix Sang Neuf”, détaille-t-elle.

A lire ci-dessous l’intégralité du communiqué de presse : 

Le Jury Sang Neuf

Le réalisateur et scénariste Jacques Maillot, présidera le Jury Sang Neuf de la 6e Festival International du Film Policier de Beaune. Il sera entouré du comédien Pascal Demolon, des comédiennes Pauline Lefèvre et Sophie Mounicot ainsi que de Jean-François Rauger, Directeur de la Programmation à la Cinémathèque française. Lors de la cérémonie de Clôture & Palmarès dimanche 6 avril, le Jury remettra le Prix Sang Neuf. 

La Compétition Sang Neuf

6 longs métrages seront présentés cette année dans la section Sang Neuf. 

  • BIG BAD WOLVES d’Aharon Keshales & Navot Papushado (Israël)
  • DE GUERRE LASSE d’Olivier Panchot (France)
  • OPEN WINDOWS de Nacho Vigalondo (Espagne)
  • R-100 de Hitoshi Matsumoto (Japon)
  • STEREO de Maximilian Erlenwein (Allemagne)
  • TUER UN HOMME d’Alejandro Fernández Almendras (Chili & France)

Équipes de films présentes à Beaune (Section Sang Neuf)

  • Jalil Lespert, Tchéky Karyo & Olivier Panchot (DE GUERRE LASSE/COMPÉTITION SANG NEUF)
  • Le réalisateur Nacho Vigalondo (OPEN WINDOWS/COMPÉTITION SANG NEUF)
  • Le réalisateur Maximilian Erlenwein (STEREO/COMPÉTITION SANG NEUF)
  • Le réalisateur Alejandro Fernández Almendras (TUER UN HOMME/COMPÉTITION SANG NEUF)

Les prix littéraires

Découvrez le Grand Prix du roman noir français, le Grand Prix du roman noir étranger & le Prix du premier roman policier 2014.

Les commentaires sont clos.

  1. Le polar, à mes yeux, malsain, n’est pas ma tasse de thé

    Dijon Autrement le vendredi 28 mars 2014 à 9h46