François Sauvadet (UDI) salue les “très bons résultats de l’UDI”

, vice-président du groupe UDI à l’Assemblée Nationale et président du conseil général de la Côte-d’Or, salue les “très bons résultats de l’UDI lors de ce premier tour des élections municipales”.

Lire le communiqué de presse ci-dessous.

“François SAUVADET, Vice-président du groupe UDI à l’Assemblée nationale, tient à saluer les victoires électorales acquises dès le premier tour des élections municipales par les députés du groupe UDI et à assurer de son soutien l’ensemble des députés et candidats UDI qui affronteront un second tour dimanche prochain.

70% des députés du groupe UDI qui se sont présentés devant les électeurs ont été élus dès le premier tour des élections municipales ce dimanche.

Je pense notamment à Jean-Christophe LAGARDE à Drancy, Yves JEGO à Montereau-Fault-Yonne, André SANTINI à Issy-les-Moulineaux, Jean-Christophe FROMANTIN à Neuilly-sur-Seine, Franck REYNIER à Montélimar, François-Xavier VILLAIN à Cambrai ou encore, aux belles victoires d’Hervé MORIN à Epaignes, Philippe VIGIER à Cloyes-sur-le-Loir, Francis VERCAMER à Hem, Edouard FRITCH à Pirae, Francis HILLMEYER à Pfastatt, Stéphane DEMILLY à Albert, Michel ZUMKELLER à Valdoie et Charles de COURSON à Vanault-les-Dames.

Je tiens à également à saluer les très bonnes performances de Bertrand PANCHER à Bar-le-Duc, d’Arnaud RICHARD à Triel, ainsi que celles de Sonia LAGARDE à Nouméa, de Jean-Paul TUAIVA à Punaauia et de Jonas TAHUAITU à Papeari. Les campagnes de proximité qu’ils ont menées sur le terrain se traduiront, je l’espère, par leur élection dimanche prochain.

Les présences de Jean-Louis BORLOO et de Rudy SALLES sur les listes UMP-UDI de Valenciennes et de Nice devraient également être synonymes de victoire au soir du 30 mars.

Les résultats obtenus hier par les députés du groupe UDI viennent confirmer la rupture de confiance entre les Français et François HOLLANDE et son Gouvernement qui n’ont eu de cesse de fracturer la société française sur des sujets sociétaux au lieu d’apporter des réponses au problème pressant de l’emploi et de la croissance.

Deuxième leçon de ce premier tour : l’union UDI-UMP fonctionne et elle seule est susceptible de susciter le rassemblement autour d’un projet d’alternative à la gauche, qui s’est discréditée en quelques mois de gouvernement.

Je veux dire à nos concitoyens, tentés par ce vote d’exaspération qu’est le vote Front National, que ce parti n’apporte aucune perspective d’alternative crédible pour notre pays.

Enfin, ces élections confirment la place de l’UDI dans la vie politique française et les succès d’une stratégie d’alliance claire, tant au niveau local que national.

J’appelle tous les Français à se mobiliser dans chacune des communes pour continuer de préparer l’alternance et offrir un chemin nouveau à notre pays.”

Les commentaires sont clos.