A l’approche des Municipales, Cigales propose un débat public pour faire entendre les LGBT

Dans “un climat politique et social de plus en plus délétère encourageant la libération de la parole homophobe”, le collectif appelle au débat public pour lutter contre la fermeture d’esprit.

“La présence de candidat-es ouvertement hostiles à l’égalité des droits n’est pas une bonne nouvelle”.

A lire ci-dessous l’intégralité du communiqué de presse de Cigales : 

LGBT, Ne laissez personne décider à votre place !

Les 23 et 30 mars prochains se tiendront les élections municipales. Cette période de la vie démocratique locale revêt une importance particulière, l’action municipale ayant des conséquences fortes et directes dans la vie quotidienne des citoyennes et des citoyens.

A ce titre, les personnes LGBT ont bien entendu vocation à participer au débat public.

C’est en ce sens, que les associations LGBT locales, CIGaLes, Contact et l’Autre Cercle ont décidé de prendre à nouveau la parole.

En effet, dans un climat politique et social de plus en plus délétère encourageant la libération de la parole homophobe, la présence de candidat-es ouvertement hostiles à l’égalité des droits n’est pas une bonne nouvelle.

A Dijon, par exemple, Alain Houpert et son colistier Emmanuel Bichot (UMP) ou encore Edouard Cavin (FN) ont tous les trois signé La Charte d’adhésion aux « valeurs » de La Après un premier volet de lancement, appelant la communauté LGBT à participer au scrutin, la campagne inter-associative interpellera autour de trois axes : Le changement d’état civil libre et gratuit pour les personnes transgenres, la « PMA pour les nuls » et la lutte contre les stéréotypes de genre.

Les commentaires sont clos.