Les prochaines Assises nationales du centre-ville auront lieu à Dijon, les 3 et 4 juillet

“Pendant deux jours, la ville de Dijon sera au cœur des réflexions sur l’avenir des centres-villes et sur la relation que les Français entretiennent avec ceux-ci”, annonce un communiqué de presse de en mouvement (CVM).

Ces Assises réuniront pas moins de 1 000 élus et parlementaires pour “penser ensemble l’avenir des centres-villes en matière de transport, de commerce, d’environnement, d’urbanisme” précise le communiqué.

Après Reims lors de l’édition 2013, c’est Dijon qui a attiré l’oeil du conseil d’administration par “sa stratégie volontariste, désireuse d’allier proximité et attractivité”.

A lire ci-dessous l’intégralité du communiqué de presse de Centre-ville en mouvement : 

Les 9es Assises nationales du centre-ville se tiendront à Dijon les 3 et 4 juillet 2014

Après Reims en 2013, c’est Dijon qui accueillera les 9es Assises nationales du centre-ville et le 2e salon du centre-ville, organisés par l’association d’élus locaux et consulaires « Centre-Ville en mouvement ».

Nanterre, le 5 mars 2014 – Pendant deux jours, la ville de Dijon sera au cœur des réflexions sur l’avenir des centres-villes et sur la relation que les Français entretiennent avec ceux-ci. En effet, l’association Centre-Ville en mouvement œuvre activement pour valoriser les actions menées en faveur des centres-villes. À l’heure où les modes de consommation évoluent, la relation qui unit les Français à leurs centres-villes se transforme. Ils souhaitent plus de proximité et confirment ainsi leur attachement profond à leurs centres-villes.

Si Dijon a été retenue par le conseil d’administration de Centre Ville en mouvement, c’est en particulier parce que le centre-ville de la capitale de la Bourgogne a fait l’objet d’une stratégie volontariste de la ville, désireuse d’allier proximité et attractivité. L’action de la municipalité dijonnaise repose sur une double conviction. D’abord, un centre-ville doit être vivant : c’est pourquoi la mairie de Dijon a accompagné la création de la fédération « Shop in Dijon » afin de soutenir les associations de commerçants et s’est investie dans l’amélioration de l’attractivité du centre-ville (rénovation des grandes places, piétonnisation des principales artères commerçantes, navette électrique gratuite en cœur de ville, développement des terrasses de cafés et de restaurants, installation d’œuvres d’art contemporain…). D’autre part, le centre-ville ne doit pas être coupé des autres quartiers : le Grand Dijon a créé deux lignes de tramway, qui desservent au plus près le cœur de ville, et n’a jamais cessé de soutenir les commerces en mobilisant le FISAC (Fonds d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce), qui a permis de mettre en place le tout premier « plan de déplacement inter-entreprises » centre-ville de France, d’installer des compteurs piétons électroniques et des dispositifs d’alerte pour sécuriser les boutiques, ou encore de publier un guide « shopping et patrimoine ».
S’appuyant sur l’exemple dijonnais, la matinée du vendredi 4 juillet sera exclusivement consacrée aux enjeux de la diversité commerciale et des locomotives commerciales que représentent les grands magasins aux cœurs de nos villes.

Plus de 1000 élus et parlementaires seront réunis à Dijon les 3 et 4 juillet 2014 dans le cadre de ces deux événements, pour penser ensemble l’avenir des centres-villes en matière de transport, de commerce, d’environnement, d’urbanisme… Au programme : des tables rondes, des ateliers, des présentations d’animations originales des centres-villes, de technologies innovantes ou de solutions de mobilité durable.

L’association « Centre-Ville en mouvement » est très heureuse d’organiser ces assises 2014 à Dijon, après Sceaux, Bordeaux, Chambéry, Nancy, Nice, Dunkerque, Bayonne et Reims.

Les commentaires sont clos.