CHU de Dijon : De nouveaux services déménagent vers le site du Bocage

2014-03-demenagement-chu-dijon-hopital-general-bocage

L’ultime échéance du projet Bocage central approche à grands pas. Et avant que les derniers cartons n’aient définitivement quitté le site de l’hôpital général, à la fin de l’année, une nouvelle séquence de déménagements s’étalera sur 5 semaines, de la mi-mars à la mi-avril. Trente services de soins s’installeront dans leurs locaux définitifs.

Le déménagement du Centre hospitalier universitaire de Dijon entre donc dans sa deuxième phase. Après l’installation des services de chirurgie et des urgences adultes, c’est donc au tour des services de médecine (hépato-gastro-entérologie, endocrinologie, dermatologie, rhumatologie, médecines internes, neurologie) et de services de chirurgie du pôle des neurosciences (ophtalmologie, ORL, odontologie) de s’installer dans les nouveaux bâtiments. “Le tout représente 293 lits et places, et un volume de plus de 5 000 m3”, explique le CHU.

“Une des principales conséquences de cette phase de transfert est la réouverture de l’ancien Bocage 62 en avril”, poursuit le CHU. “Après deux ans de rénovation, ce bâtiment pourra à nouveau accueillir ses patients et desservir directement les consultations d’ophtalmologie, de neurologie et de neurochirurgie”. Du côté de la place du 1er Mai, il ne restera donc plus que les consultations d’odontologie et le service de psychiatrie adultes. “Ils rejoindront le site du Bocage d’ici fin 2014 après la réhabilitation des bâtiments Marion et Bocage Sud”.

Au-delà des biens matériels déménagés, il est à noter pour certaines unités le transfert de patients hospitalisés durant la période de déménagement : “À l’instar de la phase 1 s’étant déroulée en 2010/2011, une cellule ‘transfert patient’ a été mise en place afin d’organiser l’activité des services concernés et les opérations de transfert des patients”, détaille le Centre hospitalier.

Enfin, une nouvelle signalétique extérieure va être installée : chaque entrée prévoira un totem d’information, et huit tables d’orientation seront implantées autour du site. Début 2015, chaque service aura trouvé son emplacement définitif sur le site du Bocage après plusieurs phases et séquences successives de transfert. C’est à cette date que devraient débuter les travaux pour la Cité de la gastronomie.

2014-03-planning-demenagement-CHU-Dijon-1

2014-03-planning-demenagement-CHU-Dijon-2

Les commentaires sont clos.

  1. Ne reste que la psychiatrie parent pauvre du CHU dans des locaux inadaptés

    Dijon Autrement le mercredi 5 mars 2014 à 17h01