Les étudiants infirmiers de Côte-d’Or se mobilisent contre le boycott de la Fédération de l’hospitalisation privée

Les étudiants infirmiers de Côte-d’Or se sont réunis, samedi 1er mars 2014, afin d’évoquer la situation préoccupante dans laquelle ils se trouvent : La Fédération de l’hospitalisation privée (FHP) refuse d’accueillir les nouveaux stagiaires à partir du 1er mars.

Les étudiants infirmiers de Côte-d’Or ont décidé de ne mener aucune action départementale le mercredi 5 mars. Mais manifesteront surement à Paris le 13 mars.

Lire le communiqué de presse ci-dessous.

“Les étudiants infirmiers de Côte-d’Or se sont réunis, sur leur propre initiative, samedi 1er mars 2014 afin d’évoquer la situation préoccupante dans laquelle ils se trouvent. La rencontre, qui a duré près de deux heures et demie, a permis aux étudiants de s’informer des dernières nouvelles concernant le positionnement de la FHP. Rappelons que la FHP a décidé de ne plus accueillir de nouveaux étudiants infirmiers dès le 1er Mars et cela en raison de la suppression du Crédit d’Impôt pour la Compétitivité et l’Emploi (CICE) ainsi que d’une diminution du tarif journalier de prise en charge !

L’ incompréhension et le malaise sont grands chez les étudiants infirmiers !

La Fédération Nationale des Étudiants en Soins Infirmiers (Fnesi) se réunissait ce jour à Paris afin de décider de la mise en place « d’actions fortes ». C’est dans cette optique que les étudiants infirmiers de Côte-d’Or ont décidé de ne mener aucune action départementale le mercredi 5 mars 2014, mais de se rassembler et ainsi unir leurs forces afin de rallier un éventuel mouvement national à l’appel de la Fnesi. Ils n’attendent q’une seule chose : la date de la manifestation !”

Les commentaires sont clos.

  1. FHP financée en partie par des fonds publics: voilà où agir

    Dijon Autrement le mardi 4 mars 2014 à 10h09