En Saône-et-Loire, l’instauration d’une vigilance “citoyenne” contre les cambriolages

Les s’installent un peu partout en Bourgogne. Le principe, veiller sur son quartier, sur la maison de ses voisins et signaler toute activité anormale pour prévenir les cambriolages. Une cnovention vient d’être signée, ce vendredi 28 février avec la mairie de Saint-Maurice-les-Couches.

Lire le communiqué de presse de la préfecture de Saône-et-Loire

Le dispositif de participation citoyenne est fondé sur la solidarité de voisinage, les personnes volontaires étant invitées à adopter une posture de vigilance à l’égard des comportements et événements suspects et les signaler aux autorités compétentes.

Elle est fondée sur le partenariat entre les services de l’Etat (préfecture, justice, gendarmerie, police), les communes et les habitants, particulièrement visés par les délits d’appropriation (vols, cambriolages).

En Saône-et-Loire, la mise en place du dispositif vise essentiellement à lutter contre les cambriolages. Trente neuf communes ont d’ores et déjà passé convention avec l’Etat.

M. Richard Daniel Boisson, sous-préfet d’Autun, et M. Bruno Fhima, commandant de la compagnie de gendarmerie de Chalon-sur-Saône, ont signé une convention de “participation citoyenne” avec M. Bernard Dessendre, maire de la commune de Saint-Maurice-les-Couche, le vendredi 28 février 2014.

Les commentaires sont clos.