“I think therefore I AM”

Photo Jonas Jacquel

Photo Jonas Jacquel

La légende marseillaise du français était de retour au Zénith de Dijon, vendredi 21 février 2014. Après 17 années d’absence le public dijonnais était toujours au rendez-vous pour accueillir le crew IAM. SEAR, un rappeur bourguignon pur jus a assuré la première partie accompagné de Jacques Jupiter, son producteur.

Les Marseillais ont entremêlé les titres les plus connus comme l’Ecole du Micro d’Argent (1997), Bad Boys de Marseille (1995) ou bien Je danse le Mia (1994) avec des nouveautés issues de leur dernier album Arts Martiens (sorti en avril 2013) – Pain au Chocolat, Spartiate Spirit ou Les Raisons de la colère. Il est à noter que le gros du public – qui s’est improvisé choriste dans les refrains – est resté sur ses bases de 1997, très prompt à donner le change aux titres anciens. Mais complètement muets et en retard en ce qui concerne le nouvel album. Les empereurs du rap conscient sont passés old school et leur public trentenaire a visiblement arrêté d’écouter Skyrock en boucle.

Ils reviendront vite, ils l’ont promis, en tous cas pas dans 17 ans. Alors d’ici là, tous à vos paroles. Une grosse ambiance pour accueillir des légendes, ça se travaille !

Retour en images sur un concert qui poussait sur les basses.Et ici, replongez-vous dans la chaude ambiance du concert :

Retrouvez également notre interview du rappeur Shurik’N ici.

Les commentaires sont clos.

  1. On regrettera une scénographie quelque peu fascisante…

    Dijon Autrement le jeudi 27 février 2014 à 19h31