EELV Côte d’Or soutient le viticulteur Emmanuel Giboulot

Europe écologie – Les Verts apporte son soutien au viticulteur biologique , qui comparaîtra devant le tribunal correctionnel de Dijon, lundi 24 février. “Au-delà des lobbys, Côte-d’Or rappelle simplement qu’il faut appliquer la Constitution avec la Charte de l’environnement”.

Lire le communiqué de presse ci-dessous.

“Lundi 24 février, Emmanuel Giboulot comparaîtra devant le tribunal correctionnel de Dijon. Il a enfreint l’arrêté du préfet de Côte d’Or qui oblige l’ensemble des viticulteurs du département à utiliser des insecticides pour lutter de façon préventive contre la cicadelle à l’origine de la flavescence dorée de la vigne alors qu’il existe des techniques naturelles efficaces. Emmanuel Giboulot, en continuité avec son engagement depuis 30 ans de produire un vin de qualité respectant l’environnement et la biodiversité, se trouverait ainsi mis au pilori alors que la charte de l’environnement est adossée à la Constitution depuis 2005.

Plus précisément, l’arrêté préfectoral arbitre de façon surannée le code rural face aux enjeux très actuels de la préservation de la biodiversité mise à mal par l’usage des pesticides et autres insecticides. Cela se traduit par la disparition des abeilles et autres pollinisateurs vecteurs essentiels de celle-ci. La France est le premier utilisateur de pesticides de l’Union Européenne dont 20% émanent de la viticulture alors que celle-ci ne représente que 3,7% de la surface agricole: de quoi s ‘interroger sur la pertinence de l’arrêté préfectoral.

La démarche d’Emmanuel Giboulot est aussi celle des producteurs bio et non-bio qui s’appuie sur la responsabilité environnementale et économique.

EELV Côte d’Or exprime son total soutien auprès des travailleurs de la vigne engagés pour la sauvegarde de la biodiversité, pour la sauvegarde et la transmission des méthodes de traitement alternatifs.
Au-delà des lobbys, EELV Côte d’Or rappelle simplement qu’il faut appliquer la Constitution avec la Charte de l’Environnement.

Les commentaires sont clos.

  1. Ubuesque! Une question se pose: Quels seront les critères environmentaux du label “Climats de Bourgogne”(tm)… S’il sont prévus dans un cahier des charges.
    Soutien sans réserve à une victime de la bvbureaucratie locale!
    Que vive la biodynamie et la Confédération Paysanne!

    Dijon Autrement le vendredi 21 février 2014 à 14h23

  2. Je vous félicite Monsieur Giboulot pour avoir refusé de traiter vos vignes avec ces dangereux pesticides.Je vous soutiens.
    J’admire votre courage,votre détermination et votre bon sens.
    Il y a d’autres méthodes pour préserver les cultures que ces dangereux pesticides.
    Très cordialement.
    Elisabeth Dublanche.

    DUBLANCHE ELISABETH le samedi 22 février 2014 à 22h41

  3. Ni le president ni le gouvernement ne pourront pas dire – comme d’autres l’ont fait, dans le cas du tabac ou de l’amiante – qu’on “ne le savait pas”:
    http://alimentation.gouv.fr/des-abeilles-et-des-hommes-film
    Est-ce qu’on attends qu’ils tuent tout le monde?

    “Aux armes, citoyens!”

    Jean Dupont le lundi 24 février 2014 à 18h34

  4. CHERS FRANCAIS:

    S’IL N’Y A PLUS DU VIN BIO EN FRANCE, BUVEZ DU VODKA 100% BIO!
    NA ZDAROVY!

    YA LIUBA FEMME FRANCAISE!

    VLADIMIR POUTINE le lundi 24 février 2014 à 18h37

  5. les traitements vont commencer cela va devenir irrespirable

    wad le mardi 25 février 2014 à 7h22