Chevigny-Saint-Sauveur : Louis Legrand (PS) présente son équipe

2014-02-19-municipales-2014-chevigny-saint-sauveur-Louis-Legrand

Élu municipal depuis 9 ans, mais dans le groupe d’opposition, a lancé sa campagne pour les élections municipales de , lundi 17 février 2014. Le praticien hospitalier compte bénéficier des “divisions de l’actuelle majorité”, pour s’emparer de la mairie.

Entouré de ses colistiers (Voir la liste ci-dessous), il a dressé un bilan assez sévère des dernières années : “La majorité actuelle a priorisé les projets immobiliers ce qui a pénalisé les capacités de la ville”, notamment financière. “Il faut œuvrer pour rénover la ville, la moderniser et lui redonner un cachet afin qu’elle puisse être une commune de bien être en phase avec l’évolution de sa population et qu’elle puisse relever les enjeux de demain”, poursuit-il.

L’équipe a conçu un programme autour de quatre axes : “Réorienter et moderniser la gestion municipale, introduire (enfin) la démocratie participative au service du développement social et économique, cultiver la solidarité à destination des ainés et des personnes fragilisées, redonner à Chevigny-Saint-Sauveur sa place de pôle majeur de l’agglomération”.

Lire le communiqué de presse ci-dessous.

Lundi 17 février 2014, au foyer du République, Louis Legrand, avec son équipe a lancé sa campagne des municipales pour conquérir la mairie de Chevigny-Saint-Sauveur.

Devant une foule importante de sympathisants, il a tenu à présenter ses axes d’action. Il s’est d’abord félicité de pouvoir utiliser cette salle qui pendant plusieurs années est resté le lieu exclusif des activités d’une association. Cette situation a été dénoncée à de multiples reprises.

Louis Legrand, élu municipal depuis 9 ans dans le groupe d’opposition a décidé de constituer une liste de rassemblement pour les prochaine municipales.
Praticien hospitalier, il réside à Chevigny-Saint-Sauveur depuis 25 ans.
Il a ainsi pu prendre la mesure de la situation de la ville.

Il est en opposition avec l’actuelle majorité qui, même si elle s’est divisée depuis 1 an ½, a bradé les ressources de la commune. Elle a priorisé les projets immobiliers ce qui a pénalisé les capacités de la ville :

  • Au plan financier, ces projets ont engendré des charges et des déficits annuels. Cela a diminué notre capacité d’endettement.
  • Les ressources nécessaires à l’entretien normal de la commune (écoles, voirie, cadre de vie) ont été sacrifiées.

Où en sont les propositions des autres candidats ?

  • Le maire sortant n’a pas esquissé, à ce jour, de programme.
  • L’autre candidat propose un plan d’eau et proroger par des mesures cosmétiques l’existant sans traiter le fond de la situation.

La candidature de Louis Legrand et celle de ses colistiers est avant tout fondée sur ce constat tout à fait scandaleux et qui ne peut durer.

La dimension de Chevigny-Saint-Sauveur en fait une ville majeure de l’est dijonnais, il faut donc œuvrer pour la rénover, la moderniser et lui redonner un cachet afin qu’elle puisse être une ville de bien être en phase avec l’évolution de sa population et qu’elle puisse relever les enjeux de demain.

L’équipe a conçu un programme autour de 4 axes, ces 4 axes ne sont absolument pas hiérarchisés :

  1. Réorienter et moderniser la gestion municipale,
  2. Introduire (enfin) la démocratie participative au service du développement social et économique,
  3. Cultiver la solidarité à destination des ainés et des personnes fragilisées,
  4. Redonner à Chevigny-Saint-Sauveur sa place de pôle majeur de l’agglomération.

Après avoir évoqué les grandes lignes de son programme, celui-ci devant être publié prochainement, il a ensuite présenté ses colistiers (voir document annexe)

Chevigny-Saint-Sauveur n’a pas seulement besoin d’une véritable alternance, elle a besoin d’une équipe d’élus professionnels, droits, engagés sur les enjeux et les défis.
Elle a besoin d’une équipe à l’écoute des chevignois, capable de représenter effectivement notre ville auprès du Grand Dijon.
Elle a besoin d’une équipe capable de mobiliser adroitement les ressources de notre collectivité, mais aussi celles de la région, de l’état et de l’Europe pour accomplir les travaux de rénovation nécessaires.

QUELQUES CARACTERISTIQUES DE LA LISTE ET DE LA CAMPAGNE :

La liste est une équipe ouverte, soudée et surtout en capacité de relever le défi de la gestion communale.

  • Elle est constituée autour des 7 élus d’opposition, d’anciens colistiers de 2008 qui ont une activité dans la vie associative.
  • C’est une liste d’ouverture, sans étiquette, une liste de rassemblement, seul compte l’intérêt communal.
  • Elle comporte des hommes et des femmes de gauche (socialistes, des communistes ont participé à l’écriture du programme, mais ils n’ont pas souhaité intégrer la liste), des centristes (MODEM, CAP21) et une immense majorité (72%) sans étiquette.
  • Les candidats appartiennent au secteur privé ou au secteur privé,
  • La part des retraités (21%) est inférieure à celle de la commune.
  • La liste a été renouvelée à plus de …….%,
  • Le plus jeune a moins de 30 ans : la jeunesse !!
  • Le plus vieux a 72 ans : l’expérience !!
  • L’âge moyen est de 53 ans.
  • Tous les quartiers sont équitablement représentés (y compris le nouveau quartier Ouest)
Publicité

Aucun commentaire - Postez le votre

Aucun commentaire pour le moment