Un flash mob pour dire non à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, samedi 22 février

A Nantes ou à Dijon, Sauvons les landes de Notre-Dame ! C’est le mot d’ordre de la journée du 22 février. A 14h, place de la Libération à Dijon, les opposants au projet d’aéroport organisent un flash mob.

Lire le communiqué de presse ci-dessous.

“Samedi 22 février, citoyens, contribuables et associations soucieux de la nature, de l’environnement et des dépenses publiques convergeront une nouvelle fois de la France entière à NANTES pour dénoncer ce projet ubuesque d’aéroport, cher à notre premier ministre Jean-Marc Ayrault. Cette manifestation s’inscrit dans la lutte contre tous les Grands Projets Inutiles qui veulent se développer en France. Trop de béton, d’argent public, de destruction de terres nourricières et de consommation démesurée d’énergie fossile. Le président de la République a pourtant choisi d’accueillir en France en 2015 la vitale conférence mondiale sur le CLIMAT.

Cette échéance majeure que seront la 21ème Conférence des Parties à la CCNUCC et la 11ème session de la réunion des Parties au Protocole de Kyoto. La France veut s’y montrer exemplaire. Mais que va t’elle montrer en réalité ?

Des Bourguignons se rendrons à Nantes. Pour les autres, le collectif NDDL de Dijon vous invite à une action originale place de la Libération à 14 heures : « flash mob » qui évoquera la silhouette d’un avion.

Venez tous avec une grande écharpe ! Amenez vos amis ! Des photos aériennes (sans avion !) seront prises pour cette flash mob (mobilisation éclair)

et le lundi 24 février, pique-nique de soutien à E. Giboulot, viticultuer bio, à 12 h devant le tribunal bd Clémenceau !

Les commentaires sont clos.

  1. “Sauvons les landes”, mais savez-vous au moins de quoi vous parlez amis Dijonnais ? Cette zone a été choisie à l’issue de 3 enquêtes différentes (années 70, 90 et 2000) comme étant la plus PAUVRE de toute la région nantaise (parmi une trentaine de sites possibles) en ce qui concerne les ressources du sol et des possibilités de développement agricole. Cette terre n’est absolument pas nourricière, demandez au gens du coin. Arrêtons la démagogie ! Quand il se construit un lycée, une gare ou une résidence, on ne s’arrête pas au fait qu’il y avait trois canards à patauger dans une mare d’eau, sinon on ne construit plus rien, même pas sa propre maison !

    Bali44 le vendredi 14 février 2014 à 13h12

  2. @Bali44
    Manifestement vous n’êtes pas bien renseigné. Cette zone est tout simplement magnifique ! Une zone bocagère comme il n’en n’existe presque plus en France. En plus il y a de magnifiques chênes. Il existe une biodiversité très riche.
    Quelques images: http://dijon-ecolo.blogspot.fr/2013/05/nddl-chaine-humaine-aeroport-zad-dijon.html

    dijon-ecolo le vendredi 14 février 2014 à 19h17

  3. @dijon-ecolo
    J’adore les arbres et les bocages, mais si on s’arrête de construire pour cela, où va-t-on ? Vos photos reflètent de beaux paysages comme il y en a partout en France, et partout en Loire-Atlantique, mais ce n’est pas 500 hectares réellement bâti qui vont remettre en cause tout ceci. Attention à la propagande écologiste locale, elle est très intense et médiatiquement surreprésentée. Je suis écologiste dans l’âme mais aussi fier de ma région et de l’avenir qu’elle se construit. Dernière chose, les médias (souvent parisiens) donnent à ce projet une vision complètement déformée, dans une région très en pointe sur le développement durable (Nantes Capitale verte de l’Europe en 2013 en simple exemple).

    Bali44 le lundi 17 février 2014 à 13h04

  4. @Bali44
    J’ai pu aller à NDDL et peux vous confirmer que le bocage de Notre-Dame-des-Landes et des communes alentours est remarquable, peu commun. Avec un maillage de haies au sein de prairies humides peu amendées. Détruire un tel joyau pour y installer un aéroport inutile, du fait d’un aéroport déjà existant près de Nantes, qu’il suffirait de requalifier pour en améliorer l’exploitation (rappelons que cet aéroport est sous-utilisé !).
    Vous vous dites “écologiste dans l’âme”, comment pouvez vous alors cautionner un projet aussi destructeur et sujet à controverses depuis plus de 30 ans ?
    Nantes est une belle ville, qui a en effet une longueur d’avance en matière d’écologie (Dijon peut rougir à ce propos), et il serait logique que la Région Pays-de-Loire aille dans le même sens. Ne cherchez pas à trop sauver le PS englué dans ce dossier pour sauver le soldat Hérault !! Et l’aéroport Dijon-Longvic non plus, qui englue notre maire, Sauvadet et Patriat !!

    Phil le mardi 18 février 2014 à 0h39

  5. @Bali44
    Je n’avais pas lu votre première inervention : oui, vous avez raison et tort à la fois.

    Les terres sont peu procices aux cultures à NDDL, mais la valeur agronomique n’est pas à regarder que sous cet angle. Ici il s’agit d’une terre occupée par l’herbage, une terre d’élevage, très nourricière !!
    Démentez mon propos si vous connaissez vraiment le site. Merci.

    Et si vous êtes écologiste, interrogez vous sur le fait que l’on continue en France de consommer près de 80.000 hectares de terres agricoles par an avec une urbanisation non maîtrisée. Cela devrait vous inquiéter.
    http://www.reporterre.net/spip.php?article4150

    Phil le mardi 18 février 2014 à 0h45

  6. Je viens d’apprendre que la richesse exceptionnelle du bocage de NDdL est due à l’absence de remembrement…CE QUI EXPLIQUE TOUT ! Bondrée apivore, Damier de la succise, etc : c’est un CRIME contre la biodiversité et les générations futures de vouloir détruire ce joyau. Et quand on circule en plaine de la Tille et dans le Chatillonnais, avec ses immenses étendues remembrées, exposées au vent et à l’érosion, avec zéro biodiversité, on se dit qu’on va bien dans le MUR ! Les mensonges pro-aéroport du CG 44, relayés par Bali, sont démontés sur un tract où tout est repris point par point. Bref, faut savoir si nous allons continuer à subir et si on veut continuer pour demain le même monde d’illusion, de croissance. NDdL ne se fera pas, car c’est un symbole, et s’il le faut, le chantier sera arrêté par la force, vous devez bien vous en douter.

    soleil vert le mardi 18 février 2014 à 9h47