Rémi Delatte (UMP) dit non à l’entrée de la Turquie dans l’Union Européenne

Le député UMP s’oppose à l’entrée de la Turquie dans l’Union Européenne. “Il ne saurait en aucun cas devenir membre de l’Union Européenne, pour des raisons géographiques, culturelles et politiques”.

Lire le communiqué de presse ci-dessous.

“François Hollande démontre, une nouvelle fois, son manque de courage, alors qu’il aurait dû clairement annoncer aux autorités turques la position défavorable de la France à l’adhésion de ce pays à l’Union Européenne.

Si la Turquie est un grand pays, il a vocation à devenir, comme la Russie ou l’Ukraine, un partenaire privilégié de l’Union Européenne. Il ne saurait en aucun cas devenir membre de l’Union Européenne, pour des raisons géographiques, culturelles et politiques.

Par ailleurs, il est urgent d’arrêter tout nouvel élargissement, afin de permettre une meilleure harmonisation des politiques européennes actuelles en matière de fiscalité, d’économie et d’immigration notamment”.

Le processus d’adhésion de la Turquie doit être suspendu car il entretient une ambiguïté dommageable pour notre vision de l’Europe.”

Les commentaires sont clos.

  1. Sus au turcs !

    Et Monsieur Delatte assume t’il la droitisation de l’Europe ? Idem ses décisions qui vont à l’encontre des paysans ??

    Il accroit la consommation de la terre agricole nourricière par les villes et ZAC irréfléchies. Bel exemple à St-Appolinaire…

    Alex le vendredi 7 février 2014 à 21h48