Pour Maxime Thiebaut (DLR), “le droit de vote des étrangers est un dangereux fantôme”

, délégué national à la génération de la reconquête de Debout la République et secrétaire départemental DLR de Saône-­et-­Loire considère que le droit de vote des étrangers est un “dangereux fantôme”. “La citoyenneté est indissociable de la nationalité. Bien que dans certains cas les ressortissants de l’UE puissent se rendre dans l’isoloir, seuls les Français doivent disposer du droit de vote.”

Lire le communiqué de presse ci-dessous.

“A l’approche des élections municipales, la question du droit de vote des étrangers refait surface dans la presse, comme pour nous rappeler une promesse heureusement non tenue du Président menteur. Mais restons vigilants. Cet atout dans la manche de Hollande, pour nous détourner des questions essentielles, peut refaire surface après les prochaines échéances. Et cette aberration n’en demeure pas moins un danger pour notre République.

La citoyenneté est indissociable de la nationalité. Bien que dans certains cas les ressortissants de l’UE puissent se rendre dans l’isoloir, seuls les Français doivent disposer du droit de vote. Notre Deuxième République, en 1848, fut érigée sur le fondement que « Désormais le bulletin de vote doit remplacer le fusil ». Ne laissons jamais cette arme politique être l’outil d’instrumentalisations électoralistes.”

Les commentaires sont clos.