Mathias Nunes, nouveau secrétaire de groupe Amnesty International de Dijon

Mardi 4 février 2014, à l’occasion du renouvellement du bureau dans le cadre de l’Assemblée générale ordinaire, les postes de secrétaire, trésorier ainsi que ceux d’adjoints respectifs de ces postes ont été attribuées pour un an. Après avoir animé l’antenne Jeunes d’ à Dijon, se retrouve secrétaire de l’association de défense des droits humains crée en 1961

Lire le communiqué de presse ci-dessous.

“Depuis sa création en novembre 2012, Mathias NUNES anime la toute nouvelle antenne Jeunes d’Amnesty International à Dijon. Agé de 21 ans et étudiant en 3eme année de Droit à l’Université de Bourgogne, le nouveau secrétaire a accepté de mener le groupe vers une nouvelle direction pour les droits humains, lesquels sont bafoués non seulement au niveau international mais également en France et au niveau local où les demandeurs d’asile restent victimes de discriminations sociales et économiques. Notons sur ce point que la Côte d’Or est le troisième département en terme d’accueil des migrants.

Le rapport des actions 2013 faisant état des droits humains dans le monde présenté au public dijonnais en mai 2013 dévoilait les carences françaises parmi lesquelles nous pouvons trouver les maltraitances policières, les violences faites aux femmes et les mauvais traitements des populations Roms. Ainsi, notre combat reste intact et nous ne devons pas nous démobiliser.
Les jeunes étant une force vive à Dijon avec ces nombreux étudiants, la sensibilisation à nos actions, projets et associations sont de réelles priorités pour éviter la hausse de la haine et des crimes xénophobes et homophobes.

« Il faut un renouveau pour les Droits Humains, non pas seulement au local à Dijon ou sur la Côte d’Or mais aussi et surtout en France et nous pensons que les jeunes peuvent incarner ce changement ».

Amnesty International est une association de défense des droits humains crée en 1961 par Peter Benenson, avocat britannique pour la libération des prisonniers d’opinion au Portugal suite à l’emprisonnement de deux hommes trinquant à la liberté sous la Dictature de Salazar. L’Organisation Non Gouvernemental a par la suite su se différencier par la multiplicité des sujets incarnant la défense des Droits. Un pas a été franchi en 1977 lorsqu’ Amnesty International reçoit le prix Nobel de paix pour son rapport sur l’abolition de la torture. Aujourd’hui comme hier, le combat pour les Droits humains continuent. L’engagement est crucial dans ce monde où le désintérêt pour son prochain prend de l’ampleur et où la haine prend le dessus sur les valeurs morales et juridiques.

Impartial et indépendant, Amnesty international est engagé dans des combats qui ne doivent pas être banalisés. Avec les Jeux Olympiques de Sotchi qui débutent le 7 février jusqu’au 20 février, Vladimir Poutine suit une politique qui ne peut être accepté par les défenseurs de la liberté d’expression. Restrictions envers les médias, lois homophobes, pressions sur les avocats et les représentants de la Justice. Ensemble nous nous devons de dénoncer ces atrocités pour un monde plus juste et plus égal. Alors que les JO sont censés transmettre des valeurs de paix, les libertés publiques ne peuvent se marchander et ce, même en libérant des prisonniers d’opinion aux approches de cet évènement.

Dijon se veut être une plateforme territoriale pour les droits humains. Après une année chargée en action avec deux conférences, des actions de sensibilisation en collège, un marathon des signatures ayant récoltés plus de 3000 signatures en 2 jours à l’Université de Bourgogne ou encore la participation à de nombreux événements festifs comme le Grand Dej’, le groupe local vous prévoit une année 2014 riche en projet.
Au programme : Une conférence à Sciences Po portant sur les Roms et une autre à l’ESC, sur le Commerce des Armes, des manifestations notamment lors du 1er mai, des interventions en milieu scolaire, ou encore des actions de lutte contre le sexisme en avril à l’Université de Bourgogne.

L’équipe d’Amnesty International Dijon est à votre écoute pour vous accueillir et vous guider sur le chemin des droits humains et des actions humanitaires. Si vous êtes intéressés par les droits humains et que vous pensez qu’un stylo peut devenir une arme de destruction massive face à l’arbitraire et l’injustice alors venez nous rejoindre.

Les réunions du groupe de Dijon ont lieu une fois par mois à la Maison des Associations, 2 rue de Corroyeurs, le premier mercredi du mois, de 20 à 22 heures.
Les réunions de l’antenne de l’Est Dijonnais ont lieu un mercredi par mois à 18h30 dans l’annexe de la salle polyvalente d’Arc-sur-Tille.
Les réunions de l’Antenne Jeunes se tiennent au préalable de la réunion du groupe local le premier mercredi du mois à 19h. “

Les commentaires sont clos.