La CGT appelle à manifester jeudi 6 février pour “contester les choix gouvernementaux et patronaux”

Le 6 février 2014, la appelle l’ensemble des salariés des entreprises du pays à agir pour exprimer leur contestation des choix gouvernementaux et patronaux, pour exiger une autre répartition des richesses créées par leur travail, au service de l’emploi, des salaires, de l’amélioration des conditions de vie et de travail et de la protection sociale.

Dijon : Rassemblement et Manif à 14h place du Bareuzai
Beaune : rassemblement à 17h devant la sous Préfecture
Montbard : rassemblement à 17h devant la sous Préfecture

Lire le communiqué de presse ci-dessous.

“C’est le travail des femmes et des hommes qui crée les richesses. Pourtant, 79 % des français déclarent avoir du mal à boucler les fins de mois. D’un côté, la pauvreté et le chômage augmentent, le pouvoir d’achat régresse. De l’autre, des riches de plus en plus riches et qui en veulent toujours plus !

A longueur de journée, d’antennes, nous entendons que les entreprises françaises ne seraient pas compétitives car notre travail « coûterait trop cher », qu’il y aurait trop de « charges sociales ». Rappelons que ces « charges » sont nos cotisations qui financent notre protection sociale.

Les entreprises bénéficient déjà de 180 milliards d’aides fiscales et sociales grâce à 4500 dispositifs.180 milliards auxquels il faut ajouter 20 milliards du Crédit Impôt Compétitivité Emploi et les 30 milliards d’éxonérations de cotisations de la Branche Famille.

Quelques exemples en Côte d’Or :

GROUPE Parker : 255 millions $ de dividendes versés aux actionnaires
Exonérations de cotisations : 1.2 millions d’euros sur 2 ans
CICE en 2012-2013 : 4 millions d’euros
Crédit Impôt Recherche : 1.4 millions d’euros sur trois ans
Au total, l’Etat a versé à Parker : 6.6 millions d’euros en trois ans
Pour les salariés : licenciement de 81 salariés à Dijon.

Carrefour Quetigny : Estimation des bénéfices pour 2013 = 1 million d’euros
Exonérations de cotisations : 550 000 euros tous les ans
CICE en 2013 : 270 000 euros
Au total, l’Etat verse à Carrefour Quetigny : 820 000 euros
Pour les salariés : – 14 postes de travail depuis 2012 et – 39 postes depuis ces 3 dernières années. Multiplication des contrats précaires et des salaires au SMIC.

Ce ne sont que quelques exemples que nous pourrions décliner dans de nombreuses entreprises de Côte d’Or.

Les entreprises bénéficient de beaucoup d’argent public. Cela ne les empêche pas de continuer à licencier, à refuser des augmentations de salaires tout en rétribuant gracieusement leurs actionnaires tout en intensifiant la pression sur leurs sous traitants.

En 2012, les sociétés non financières ont versé 203 Mds d’euros aux actionnaires. C’est plus que l’Investissement : 197 Mds

Le pacte de responsabilité de 30 Mds proposé par le chef de l’Etat va amplifier cette politique de cadeaux au patronat sans que cela ne bénéficie à l’emploi, à l’amélioration des conditions de travail, à l’augmentation des salaires.

Pour toutes ces raisons, la CGT appelle les salariés, à agir dans leur entreprise, administration, service et à se rassembler le 6 février à :

Dijon : Rassemblement et Manif à 14h place du Bareuzai
Beaune : rassemblement à 17h devant la sous Préfecture
Montbard : rassemblement à 17h devant la sous Préfecture”

Les commentaires sont clos.

  1. Hi, Neat post. There is an issue together with your website in internet explorer, may test this¡K IE still is the market leader and a huge element of people will omit your magnificent writing due to this problem.

    formal dresses yellow le vendredi 2 mai 2014 à 1h52