Tag sur l’Église Notre-Dame de Dijon : “L’indignation” et le “dégoût” de François Rebsamen (PS)

Le sénateur-maire de Dijon, , exprime, dans un communiqué, sa “plus profonde indignation”, face au tag “d’une violence morale intolérable” qui a été inscrit sur l’Église Notre-Dame de Dijon mardi dernier.

Lire le communiqué de presse ci-dessous.

“Je tiens à exprimer ma plus profonde indignation, teintée d’un sentiment de dégoût, face au tag d’une violence morale intolérable qui a été inscrit sur l’Église Notre-Dame de Dijon mardi dernier. Je suis en mesure d’affirmer que tout va être mis en œuvre pour que son auteur soit retrouvé et puni dans les plus brefs délais.

Effacé avec une grande diligence par nos services municipaux, ce geste d’une obscénité et d’une lâcheté sans nom, qui blasphème la religion chrétienne jusqu’aux portes d’un lieu de culte emblématique de notre ville, doit en effet être condamné avec une immédiate fermeté. Mais il nous appelle aussi dans l’avenir à toujours plus de vigilance collective quand il s’agit, au cœur d’un État laïque, à travers l’affirmation du principe de la liberté de conscience, de défendre la tolérance comme l’un des piliers fondateurs de notre République.”

Les commentaires sont clos.

  1. Merci à la municipalité! La réaction est vive et à la hauteur de la bétise de ce genre de dégradations

    Jim le vendredi 31 janvier 2014 à 20h29