François Deseille et François Sauvadet s’opposent sur l’alliance PS-Modem à Dijon

2014-01-30-Francois-deseille-accord-modem-ps-dijon

À deux mois des élections municipales, le soutien du Modem au maire sortant François Rebsamen ne passe toujours pas. Il faut dire qu’au niveau national, et UDI sont désormais main dans la main. Si bien que , député UDI du département, a demandé des clarifications à François Bayrou directement.

Et selon lui, , l’adjoint au maire Modem de François Rebsamen, ne recevra tout simplement pas l’investiture du parti centriste pour les élections. Faux répond . Tout simplement parce qu’il n’est pas tête de liste, mais colistier et parce que le Modem a validé comme stratégie “de travailler localement sur des projets de ville avec des maires comme Alain Juppé, mais aussi avec des sociaux-démocrates comme François Rebsamen et Gérard Collomb”.

À titre d’exemple, rien qu’en Côte-d’Or, le Modem soutient le PS à Chenôve et Dijon donc, mais aussi l’UMP à Beaune, Talant et Quetigny. “Le Modem considère les élections municipales comme des élections locales et non des élections politiques. C’est pour cette raison que le Modem ne fait pas, pour ces élections municipales, d’alliance nationale systématique avec aucun parti.”

“Cette stratégie de soutien aux projets est inconciliable avec le sectarisme dont peuvent faire preuve certains hommes politiques enfermés dans un bipartisme aveugle”, ajoute-t-il. Au niveau local, l’UDI a préféré soutenir le candidat UMP Alain Houpert. Le premier représentant du parti, François Hélie, en même en cinquième position sur la liste.

Lire le communiqué de presse ci-dessous.

“Suite aux déclarations du Président de l’UDI 21 concernant le soutien du MoDem national à ma candidature sur Dijon, quelques précisions s’avèrent nécessaires.

Ce monsieur oublie de préciser que le MoDem considère les élections municipales comme des élections locales et non des élections politiques. C’est pour cette raison que le MoDem ne fait pas, pour ces élections municipales, d’alliance nationale systématique avec aucun parti.

Ne faisant pas partie du MoDem, le Président de l’UDI 21 n’a pu assister au Conseil National du MoDem, l’instance politique du parti, qui a validé cette stratégie et qui a vu, devant tous les membres du Conseil National, François Bayrou approuver pleinement ma démarche. François Bayrou a déjà, à de multiples reprises, déclaré dans les médias, qu’il était possible de travailler localement sur des projets de ville avec des maires comme Alain Juppé mais aussi avec des sociaux démocrates comme François Rebsamen et Gérard Collomb.

Cette stratégie de soutien aux projets est inconciliable avec le sectarisme dont peuvent faire preuve certains hommes politiques enfermés dans un bipartisme aveugle.

J’invite certains à relire la charte de l’Alternative UDI -MoDem qui valide nos soutiens jusqu’aux sensibilités écologistes et sociales démocrates. Cette phrase est malheureusement trop vite oubliée.

Fidèle à la stratégie validée par le Conseil National du MoDem, conforté par les instances nationales, fort du soutien sans faille du bureau départemental du MoDem 21, de la fédération départementale du MoDem 21, je serai candidat auprès de François Rebsamen en mars prochain pour représenter le Centre. Je regrette que le Centre droit ait fait un autre choix et j’espère que le déroulé de cette campagne nous permettra d’aborder les prochaines élections ensemble, ce qui me semble de plus en plus compromis”.

Les commentaires sont clos.

  1. C est ben vrai , il faut voter pour un homme et la monsieur Houpert est handicapé Méconnaissance des dossiers ,inhumains. Et dangereux. Dans ses propos

    Robert le vendredi 31 janvier 2014 à 11h12

  2. Enfin un geste courageux de Monsieur Bayrou qui refuse que monsieur deseiile et ses coreligionnaires se revendiquent du MODEM pour soutenir le maire sortant à Dijon.C’est UBU l’ UMP soutient ce pauvre monsieur bayrou à Pau et monsieur deseille se presente sur une liste associant socialiste communiste etc Vous comprenez quelque chose?

    zazi le vendredi 31 janvier 2014 à 14h47

  3. Les vraies questions étant:
    – Quel est le bilan de François D.?
    -A qu(o)i sert-il dans l’équipe?
    (mêmes questions pour Madame J., transfuge sitcommeuse)
    Vivement le retour de la vraie gauche au CM!
    Attention au clash des F’haineux cf 1999 aux régionales!

    Dijon Autrement le vendredi 31 janvier 2014 à 15h16

  4. Mr Sauvadet aurait-il peur à ce point là qu’il commence déja à fustiger le modem? La stratégie locale du modem est plus qu’honnête et respectueuse. Celle de l’udi n’est pas très glorieuse par contre

    Brice le samedi 1 février 2014 à 12h54

  5. Il faudrait savoir où se situe le MODEM.
    On ne peut pas être dedans et en dehors.Le MODEM doit virer Mr DESEILLE.

    président ud58 CFE CGC le samedi 1 février 2014 à 21h03