François Rebsamen (PS) arrêtera sa vie “élective”, au plus tard en 2020

Photo Jonas Jacquel

Photo Jonas Jacquel

Endossant sa casquette de chef de file des sénateurs socialistes, présentait ses vœux à la presse, jeudi 23 janvier. Il a ainsi assuré que 2020 marquerait la fin de sa vie élective. D’ici là, il briguera bien un nouveau mandat de sénateur, tout en espérant rester à la mairie de Dijon.

Quelques jours après l’adoption définitive du non-, contre l’avis des sénateurs d’ailleurs, il a rappelé qu’il avait plaidé pour ” le maintien du cumul d’un exécutif local pour les sénateurs”. Un combat “désintéressé”, selon lui, car “la loi ne le concerne pas”. Explication du principal intéressé : “J’ai des élections sénatoriales au mois de septembre 2014, auxquels je me présenterai, j’ai des élections municipales dans deux mois et donc, à supposer que les électeurs me renouvellent leur confiance, je peux cumuler jusqu’en 2020. Tout le monde n’avait pas compris cela”.

La loi doit en effet s’appliquer en 2017, mais sans rétroactivité. De fait l’ensemble des députés devra s’y plier en septembre 2017, mais le Sénat, renouvelé par moitié, devra attendre 2020 pour être totalement converti. “Si j’ai la chance d’aller jusque-là, 2020 marquera la fin de ma vie élective”, lance-t-il. Il aura alors 69 ans.

Il en profite pour placer quelques propositions qui ne manqueront pas, à coup sûr, de faire réagir. Il s’est ainsi penché sur le devenir de ses collègues de l’Assemblée nationale en proposant que les députés soient élus, à la proportionnelle. “Ce serait cohérent avec le non-cumul des mandats”, plaide-t-il. Avant d’ajouter : “Le scrutin majoritaire est un scrutin violent qui permet à 51% d’imposer sa volonté aux 49 autres”. Les sénateurs, dans une partie des départements dont la Côte-d’Or, sont déjà élus à la proportionnelle. Mais de façon indirecte.

Les commentaires sont clos.

  1. Corrigez : remplacez Sauvadet par rebsamen. Curieux lapsus.

    Michel Huvet le vendredi 24 janvier 2014 à 9h33

  2. Normal qu’il arrête, çà ne sera plus rentable. Faut bien vivre mon pauv’ monsieur.

    Sireuil le samedi 25 janvier 2014 à 9h44