Genlis : Vincent Dancourt pointe “l’hypocrisie” de l’équipe municipale sortante

, tête de liste de l’Alliance pour revient sur l’annonce de candidature de Noël Bernard, le maire sortant. “Après plusieurs mois de faux suspens, le changement, ce n’est pas pour maintenant du côté de l’équipe sortante”, assure-t-il dans un communiqué.

Lire le communiqué de presse ci-dessous.

“L’hypocrisie entretenue depuis plusieurs mois par l’équipe municipale sortante à Genlis a enfin cessé. Nous voilà rassurés : après plusieurs mois de faux suspens, le changement, ce n’est pas pour maintenant du côté de l’équipe sortante. N. Bernard annonce sa candidature dans un formidable constat d’échec. Après plusieurs décennies d’action en tant qu’adjoint, puis 10 années en tant que maire, M.Bernard s’obstine et ne se renouvelle pas. Assez logiquement, il promet de faire ce qu’il n’a pas réussi à réaliser durant ces dix dernières années : « rendre la ville plus solidaire, plus sûre et attractive ». Beau programme : un mandat de plus ne changera rien, et les mêmes recettes produiront les mêmes effets. Ce sera, pour Genlis et son dynamisme, à coup sûr le mandat de trop.

En effet, que penser de ces promesses, qui sont du même ordre que celles promettant de baisser les impôts après avoir malmené les contribuables ces deux dernières années ?

Que penser des promesses de celui qui annonçait hier, la main sur le coeur, ne pas savoir s’il se représentait, et qui depuis plusieurs mois constitue sa liste en catimini ?
Le maire sortant s’accroche à son mandat..

Quoi qu’il en soit, les habitants de Genlis ont désormais le choix entre deux méthodes ; celle du groupe « Alliance Pour Genlis » qui a fait le choix d’oeuvrer dans le respect des individus et de présenter sa candidature individuellement auprès de chaque foyer, et celle d’une équipe en place depuis le siècle dernier, qui préfère la lumière médiatique au contact des citoyens pour faire part de sa décision.”

Les commentaires sont clos.