Saône-et-Loire : Le cluster Mecateam obtient 6,1 millions d’euros d’aides de l’Etat

L’information est tombée dans la journée, le groupement d’entreprises basé en Saône-et-Loire Mecateam, spécialisé dans la conception, l’innovation et la maintenance  industrielle d’engins mobiles, vient d’obtenir une levée de fonds de 6,1 millions d’euros.

Elle provient de l’Etat, qui a décidé d’aider son développement dans le cadre des Investissements d’avenir.

Ci-dessous, le communiqué dans son intégralité.

Mecateam Cluster obtient 6,1 millions d’euros de l’État au titre du Programme des Investissements d’Avenir

Le projet de plate-forme industrielle de services mutualisés pour la conception, l’innovation et la maintenance des engins mobiles porté par le cluster Mecateam et soutenu par l’ensemble des acteurs locaux obtient le soutien du programme des investissement d’avenir.

Pascal MAILHOS, préfet de la région Bourgogne, et Fabien SUDRY, préfet de Saône-et- Loire, se félicitent de l’attribution par le Premier ministre à la grappe d’entreprises Mecateam Cluster d’une aide de 6,1 M€ au titre des investissements d’avenir pour la poursuite du développement d’une plate-forme industrielle de services mutualisés pour la conception, l’innovation et la maintenance des engins mobiles. Si ce résultat récompense la qualité du projet, il est aussi le fruit d’une réelle démarche partenariale entre tous les acteurs économiques locaux.

C’est grâce à l’alliance des savoir-faire techniques et technologiques des entreprises, du savoir-faire de la communauté urbaine du Creusot-Montceau en matière de montage de projet et avec un soutien marqué de l’État et des collectivités territoriales que le cluster a pu présenter un projet de développement d’une plate-forme de services innovante pour la maintenance des engins mobiles.

Implantée au cœur du bassin industriel du Creusot-Montceau dans un site idéalement situé au regard du maillage national, cette plate-forme, dont le coût prévisionnel s’élève à 20 M€, permettra un accès direct au réseau ferré national. Elle offrira un large éventail de services mutualisés pour faciliter et simplifier les opérations de maintenance courante comme les opérations complexes. Elle disposera pour cela de tous les équipements récents et modernes et d’une station de lavage de locomotives et des wagons.

Elle proposera aussi des formations de haut niveau adaptées aux défis du ferroviaire de demain, tant en termes d’ingénierie que de sécurité.

Cette plate-forme constitue une réponse concrète aux besoins des acteurs du ferroviaire en France et conférera à la région Bourgogne, et à la Saône-et-Loire en particulier, une longueur d’avance dans le secteur de la maintenance des trains d’aujourd’hui et de demain.”

Les commentaires sont clos.