La social-démocratie “comble les attentes” de François-André Allaert

Le docteur , conseiller municipal de Dijon et vice-président du Grand Dijon, revient sur la conférence de presse du président de la République François Hollande qui s’est tenue mardi 14 janvier 2014.

Pour en savoir plus, lire le communiqué de presse ci-dessous.

“L’affirmation de la social-démocratie comble mes attentes.

Médecin et chef d’entreprises des secteurs des biotechnologies et de l’agroalimentaire, j’ai rejoint François Rebsamen comme représentant de la société civile en 2001 assumant pleinement cette contribution au changement d’orientation politique de la ville de Dijon.

Au cours des mandats, les grands travaux qui ont soutenu l’emploi et les investissements réalisés pour le redéploiement de l’activité économique de l’agglomération dijonnaise m’ont renforcé dans mes convictions de la justesse de ce choix mais la prise de position du Président Hollande vient de couronner toutes mes espérances. En s’inscrivant désormais en faveur d’une économie de l’offre et de la suppression des freins à l’emploi, il lève les interrogations suscitées dans mon esprit par la politique des premiers mois. Je suis favorable à la primauté de l’économie et à la nécessaire redistribution des profits que cela doit impliquer pour tous ceux qui y contribuent. Chaque emploi créé viendra très largement compenser les pertes pour l’Etat relatifs aux allègements des charges puisqu’il supprimera les prestations sociales versées à un demandeur d’emploi et contribuera à l’équilibre de la sécurité sociale par les cotisations versées.

J’appelle à retrouver l’optimisme et au rassemblement de tous les “Partisans de la Social-Démocratie”.

Les commentaires sont clos.