Rémi Delatte (UMP) veut dire “chiche” à François Hollande !

, député de la Côte-d’Or et maire de Saint-Apollinaire revient sur la conférence du président de la République François Hollande, mardi 14 janvier 2013. “Deux années après son accession au pouvoir, le Président de la République semble vouloir faire preuve de lucidité”, souligne-t-il dans un communiqué. “On ne peut que regretter le caractère tardif de son retournement”.

Pour en savoir plus, lire le communiqué de presse ci-dessous.

“Le retournement, c’est maintenant

Il y a dix-huit mois, le Président de la République ne cessait de nier la situation économique de notre pays. De mensonges en mensonges durant sa campagne électorale, François Hollande prônait alors un virage intensif à gauche, refusant de voir les difficultés de nos entreprises. A l’inverse, les groupes UMP à l’Assemblée Nationale et au Sénat plaidaient pour une nécessaire baisse des charges qui pèsent sur les entreprises françaises.

Dans un autre domaine, celui des collectivités territoriales, par souci de diminution des dépenses, Nicolas SARKOZY et le Gouvernement de François FILLON avaient soutenu la mise en place du conseiller départemental qui siègerait à la fois au Conseil général et au Conseil régional. François Hollande avait alors balayé cette réforme par pur dogmatisme. Il évoque aujourd’hui une diminution éventuelle du nombre de régions !

Au final, sur l’économie française comme sur la réforme des collectivités, le Président de la République semble nous avoir entendus. Alors, réjouissons-nous de la suppression des cotisations familiales dès 2017 versées par les entreprises.

Le tout est de savoir comment sera financée la mesure ! Qu’en sera-t-il du budget 2014 que la gauche a voté il y a trois semaines et qui prévoit la multiplication des taxes, tant sur la consommation que sur la production ? Faut-il rappeler d’ailleurs que le Chef de l’Etat a, lors de ses vœux à la Nation, déploré le poids excessif des impôts !

Deux années après son accession au pouvoir, le Président de la République semble vouloir faire preuve de lucidité. On ne peut que regretter le caractère tardif de son retournement. Pour ma part, j’ai envie de dire au Président de la République « chiche ! ».”

Les commentaires sont clos.