Pour François Sauvadet (UDI), le Président de la République va “à rebours des décisions qu’il a prises depuis dix-huit mois”

, vice-président du groupe UDI à l’Assemblée Nationale et président du conseil général de la Côte-d’Or, réagit au discours de François Hollande.

Lire ci-dessous son communiqué de presse :

« François HOLLANDE a aujourd’hui poursuivi dans la lignée de ses vœux 2014 aux Français en allant à rebours des décisions qu’il a prises depuis dix-huit mois.
Comment promettre l’allègement du coût du travail quand on a supprimé la défiscalisation des heures supplémentaires ?
Comment financer 30 milliards d’allégements de cotisations sociales quand on a supprimé le jour de carence dans la Fonction Publique, une mesure d’économie et de justice qui a amélioré le fonctionnement de notre service public tout en diminuant son coût ?

Heureusement, nous avons pu reconnaître François HOLLANDE dans toute sa splendeur par instant. Ainsi, après avoir promis la baisse des dépenses et la simplification de la vie des entreprises, il a annoncé sans rire la création d’un… « Observatoire des contreparties ! » Ce n’est pas la création de nouveaux comités qui réglera le problème de la croissance, ce qu’il manque c’est la confiance !

Comme à son habitude, François HOLLANDE a réaffirmé sa volonté de faire avancer l’Europe à travers le couple franco-allemand. Mais il l’a lui-même avoué : certains, « même  au gouvernement» veulent défaire l’idée européenne. Comment croire dès lors à l’engagement européen d’un Président qui accepte de telles résistances au sein du Gouvernement ? Là encore, François HOLLANDE nous a payé de mots. Pour les actes, nous attendrons encore !

Enfin, les masques sont définitivement tombés quant à la vision la vision territoriale du Président de la République. La réforme territoriale annoncée confirme bien les craintes que nous avions exprimées. Tout est fondé sur les seules métropoles. Et le reste alors ? Cette France rurale d’à-côté n’a plus le droit de cité. Le terme même d’ “aménagement du territoire” a définitivement disparu du vocabulaire présidentiel et de l’action gouvernementale. Cette omission est grave pour l’avenir de notre pays. »

Les commentaires sont clos.

  1. une honte ce president pour la France,aucune ameliorations, qu une politique de dupe comme toujours et les reponses aux questions restent sans reponses 2 courriers adresser aux ministres du travail et des finances aucunes reponses depuis septembre 2013 a quoi servent ils?je suis un citoyen senior au chomage et en fin de droits au bout de 2 ans de chomage 0 revenus alors que je paie des impots depuis 33 ans quelle derive

    demaiziere le mercredi 15 janvier 2014 à 13h07