“Troubles de l’élection” à Dijon, le buzz qu’il ne fallait pas rater en 2013

Cinq buzz qu'il ne fallait pas rater en 2013

Sur son site internet, le quotidien économique Les Echos revient sur “les cinq buzz qu’il ne fallait pas rater en 2013”. Après Serge le Lama et la fin des blagues Carambar, sur la quatrième place du podium, la campagne des “troubles de l’élection”, lancée à Dijon. Pour inciter les électeurs à aller s’inscrire sur les listes avant les Municipales, la Ville avait lancé une campagne sur le ton de l’humour, visiblement réussie. L’humour, que les Les Echos définissent comme “l’un des ingrédients les plus efficaces pour que les internautes s’engagent (le partagent) sur le contenu d’une marque”.

Repéré par

Les commentaires sont clos.