A Dijon, les fans campent pour Johnny Hallyday

2013-06-culture-musique-johnny-halliday-zenith-JJ-miroir-5

Des hommes et des tentes. Il est 18 heures, mercredi 05 juin, le soleil est toujours éblouissant, l’asphalte est chaud. Surtout celui du Zénith de Dijon. Devant les grilles de l’entrée, une vingtaine de tentes vertes, dépliées entre les  barrières métalliques délimitant les files. Et un peu plus à côté, des chaises dépliées autour d’une petite table, où survivent quelques restes d’un apéro précoce, et des fans qui attendent le concert de … prévu le lendemain, jeudi 6 juin.

2013-06-culture-musique-johnny-halliday-zenith-JJ-miroir-14

Photo Jonas Jacquel

Ils se sont connus sur la route des tournées ou bien sur Internet, où la communauté de fans est gigantesque. Ils viennent d’un peu partout : de l’Est, de Clermont-Ferrand, de Genève, de Paris, de Metz, de Nantes… Ils partagent des dates en commun, d’autres ne vont qu’à des concerts de manière ponctuelle mais aucun ne veut rater l’événement, et certainement pas ailleurs qu’au tout devant de la scène. Camper devant le Zénith, c’est s’assurer de rentrer parmi les premiers dans la salle.

2013-06-culture-musique-johnny-halliday-zenith-JJ-miroir-10

Photo Jonas Jacquel

“Tel que tu nous vois, on est tous copains, on boit, on est sympa, mais une fois dedans, pour être aux premières loges, on est capable de se taper dessus” nous confie une fan, une des rares femmes aperçues sur place. “Il faut être maintenant 24, 48 voire 72 heures en avance si tu veux avoir ta place en première ligne” précise un passionné de 60 ans. Il rajoute : “Avant, les places étaient nominatives, tout le monde était placé, il n’y avait pas de fosse. Tu pouvais donc venir un quart d’heure avant le show, même si tu étais placé juste devant la scène. Aujourd’hui, avec la fosse, c’est impossible”.

2013-06-culture-musique-johnny-halliday-zenith-JJ-miroir-15

Photo Jonas Jacquel

L’idole des jeunes… et des moins jeunes

La plupart d’entre eux sont arrivés mardi 04 juin sur place, ils ont fait le voyage juste après le concert de Périgueux, en Dordogne. “Pour moi, le concert de Dijon sera mon 410ème de Johnny”, détaille un aficionado depuis le 25 novembre 1979. Une date qu’il a retenue, puisqu’elle correspond à la dernière représentation du chanteur au Pavillon de Paris cette année-là. Il avait alors 16 ans.

2013-06-culture-musique-johnny-halliday-zenith-JJ-miroir-22

Photo Jonas Jacquel

Il y a plusieurs classes d’âge sur le parking du Zénith, de trente à soixante ans. Johnny, c’est surtout sa communauté inter-générationnelle, qui grandit avec le temps. La première rencontre avec le chanteur s’est souvent faite par héritage familial. “Quand j’étais petite, je devais avoir 4 ans, je suis tombé sur les cassettes de ma mère. Il y en avait une de Claude François et une autre de Johnny Hallyday. Je les ai écoutés les deux, puis j’ai viré celle de Claude François”, se souvient la fanatique du chanteur. Elle a beau ne pas forcer pas son enfant à écouter son idole, il est lui aussi tombé dans la marmite. “La tradition perdure. Et c’est parce que les gamins d’aujourd’hui baignent dans un foyer dans lequel Johnny vit, c’est normal que ça influence. Et tu as les autres qui découvriront d’eux-mêmes, sans être particulièrement influencé”.

Et dormir dans les tentes, c’est comment ? “Dur, très dur. Ou il fait trop chaud, ou il fait trop froid. C’est le prix à payer pour être le mieux placé” témoignent-ils tous, en choeur. “En plus de ça, le temps est terriblement long”. Au-delà du prix, au-delà du temps, il y a un “sacrifice” moral et psychologique pour voir Johnny : “il y a des journées d’attente, des engueulades, du stress avant la scène, des montées et des descentes d’adrénaline, on finit à bout de nerfs. La façade, c’est l’esprit camping que tu vois, mais derrière c’est la guerre”.

2013-06-culture-musique-johnny-halliday-zenith-JJ-miroir-26

Photo Jonas Jacquel

Les commentaires sont clos.

  1. les casos . la honte.

    coyote21 le jeudi 6 juin 2013 à 12h39

  2. salut coyotte a mon avis tu est un peu jeune pour insulter les fans com moi du tolier trouve moi un voir une artiste ayant rassembler tant de public jh c fait un nom tout seul pas com les fils et filles a papa un bon conseil reste sur t tapettes com star ac et compagnie

    leboss le mercredi 19 juin 2013 à 12h23

  3. C’est ça d’avoir la classe…

    Romain le jeudi 6 juin 2013 à 14h43

  4. Bande de clowns vous faites pitié !!!

    Moi le jeudi 6 juin 2013 à 15h14

  5. ok c est des casos des clowns il n ont pas la classe et quoi encore ??? ou est le probleme ou est le mal ? pff…

    jojo le jeudi 6 juin 2013 à 15h37

  6. Et oui c’est sa quand on es fan et passionné. C’est sa la rock’n’roll attitude

    Yoann le jeudi 6 juin 2013 à 15h44

  7. Moi, Coyote21: est-ce vraiment nécessaire d’écrire ce genre de “commentaires”, pour le moins insultants, concernant des gens qui, certes ne partagent pas les mêmes passions que les vôtres (ni les miennes d’ailleurs), mais qui ne méritent sûrement pas de tels propos.

    matrix le samedi 8 juin 2013 à 22h36

  8. sincèrement je ne vais pas coucher dehors pour à queue à queue .

    loulou le mercredi 12 juin 2013 à 10h29