Décès de Jacques Guérrin : Alain Houpert (UMP) y voyait un “homme de fidélité et de consensus”

Dans un communiqué diffusé lundi 6 janvier 2014, le sénateur-maire de Salives rend hommage à , ancien premier vice-président du conseil général de la Côte-d’Or et conseiller général du canton de Dijon 6, décédé le 1er janvier 2014. “Il était un homme de fidélité et de consensus, mais il était aussi l’une des grandes figures de la médecine dans notre département”.

Pour en savoir plus, lire le communiqué de presse ci-dessous.

“Le Professeur Jacques GUÉRRIN, nous a quitté ce mardi 1er janvier 2014 à l’âge de 79 ans . Ancien Premier Vice-Président du Conseil Général de la Côte d’Or et Conseiller Général du canton de DIJON 6, son successeur est aujourd’hui François Xavier DUGOURG et j’ai pour lui une pensée particulière en ces tristes circonstances. Le Professeur Jacques GUERRIN a toujours été au travers de son engagement dans les fonctions de Président de la commission Affaires Financières et Générales du Conseil Général, un homme de fidélité et de consensus, mais il était aussi l’une des grandes figures de la médecine dans notre département.

Professeur d’oncologie au Centre LECLERC, il a été l’un de mes maîtres et j’ai eu la chance de faire un stage dans son service. Rigueur, discipline mais aussi bienveillance sont les premiers mots qui me viennent à l’esprit, car il était un médecin qui ne s’accordait aucun repos et qui demandait à son entourage un dévouement sans limite pour les malades. Humaniste, il était toujours à l’écoute de la souffrance et son travail était basé sur une grande compassion envers l’autre. Le Professeur Jacques GUERRIN persistera comme un exemple impérissable dans la galerie des Maitres qui ont fait la Haute réputation du Centre Leclerc. A sa famille je présente mes plus sincères condoléances.”

Les commentaires sont clos.