Pacte de responsabilité : la CGPME réclame des premières mesures concrètes

Dans un communiqué diffusé vendredi 3 janvier 2014, la réclame des premières mesures concrètes quelques jours après l’annonce de François Hollande du lancement d’un “Pacte de responsabilité aux entreprises” qui prévoit moins de charges sur le travail, moins de contraintes sur leurs activités et en contrepartie plus d’embauches et plus de dialogue social.”

Pour en savoir plus, lire le communiqué de presse ci-dessous.

“Pacte de responsabilité : la CGPME réclame des premières mesures concrètes

Lors de ses vœux le Président de la République a proposé un “Pacte de responsabilité aux entreprises : moins de charges sur le travail, moins de contraintes sur leurs activités et en contrepartie plus d’embauches et plus de dialogue social.”

La CGPME et Patrice TAPIE, Président CGPME Côte d’Or et Bourgogne, tiennent avant tout à souligner les difficultés actuelles des TPE/PME confrontées à des règles changeantes, une complexité grandissante et une fiscalité décourageante.

Dès lors et afin de donner de la réalité à ce Pacte aux contours flous, la CGPME souhaite, dès à présent, et sans attendre la Saint Sylvestre 2014, un geste tangible consistant à ce que soit fixé un plafonnement des charges sociales avant d’engager une hypothétique baisse …

De même, la CGPME rappelle que les embauches sont étroitement liées aux carnets de commandes qui souffrent d’une baisse continue de l’investissement depuis plus de deux ans.

Aussi, pour redynamiser l’investissement et doper les marges des entreprises, la Confédération souhaite, là encore, que soit rapidement mis en œuvre un taux réduit d’impôt sur les bénéfices incorporés dans le capital des PME.

Un pacte doit s’appuyer sur des actes.”

Les commentaires sont clos.