Vœux 2014 : “L’engagement et l’audace”, de Laurent Grandguillaume (PS)

Retrouvez les vœux de , député PS de la Côte d’Or et conseiller municipal de Dijon. Des vœux aussi disponible en version vidéo.

Retrouvez tous les voeux pour 2014 ici.

“L’année 2014 doit être celle de l’engagement et de l’audace à tous les niveaux.

Engagement dans les entreprises, associations et services publics de notre département et de notre capitale régionale. Ils innovent chaque jour sur le plan économique, social et environnemental. Ils représentent donc la “France des solutions” face aux défis qui sont devant nous. Remettre l’humain au cœoeur de tous les engagements et de tous les choix doit être notre priorité pour assurer la solidarité, la fraternité et le vivre ensemble face à la tentation du repli sur soi et de l’intolérance. Les idées ont force de changement lorsqu’elles s’accompagnent de l’engagement dans l’action collective, car la simple diffusion des idéaux de justice ne réalise pas le progrès pour tous. L’engagement doit nous permettre de faire reculer durablement le chômage, la précarité, la pauvreté et toutes les formes d’injustices, dans la République laïque et sociale.

Audace pour faire naître de nouvelles forces en capacité d’anticiper et de dépasser les mutations à l’œoeuvre dans notre pays et dans nos territoires. Si la crise globale que nous subissons a démontré l’impérieuse nécessité pour la France d’inventer un nouveau modèle, elle a mis en exergue nos fragilités, celles d’une démocratie en panne marquée par la défiance et l’abstention, d’un pays qui a perdu confiance en lui-même, qui doute de ses capacités et qui craint la relégation. Pour répondre à ces enjeux, il nous appartient d’associer à chaque moment les forces sociales et économiques, le mouvement associatif comme le mouvement syndical. La responsabilité des élus locaux et nationaux en cette période est immense. Nous avons le devoir de réussir par le courage et l’audace, pour “rallumer tous les soleils” comme le disait si bien Jean Jaurès. L’audace est à la base de la création et de l’innovation. C’est la même audace qu’a eu le chanoine Kir lorsqu’il réalisa son rêve à travers la réalisation du lac dont nous fêterons les 50 ans en 2014.

Il y a deux mouvements dans la société : la peur et l’espoir. La France a suffisamment d’atouts pour être porteuse d’espoir en cette nouvelle année qui s’ouvre.”

Les commentaires sont clos.