La grande marche des handicapés chrétiens traverse la Côte-d’Or

2013-06-societe-handicap-JJ-miroir-1

Guettez-les, ils passeront sous vos fenêtres le 6 juin 2013 à 17 heures à Dijon.

Fraîchement arrivés de Sainte-Marie-sur-Ouche pour un drôle de pèlerinage,les handicapés chrétiens suivront une messe à l’église Elizabeth de la Trinité à Fontaine-d’Ouche avant de repartir direction Fixin, Nuits-Saint-Georges, puis Beaune.

Solidarité humaine plutôt que dépendance aux subventions étatiques, c’est l’idée de cette grande marche. Ceux qui souffrent de l’absence de regard de la part de la société sont partis de Bruxelles le 28 avril 2013 et rallieront Paris d’ici au 13 octobre. Durant ces 169 jours imaginés par l’Office chrétien des personnes handicapées (OCH), ils prendront le temps de rencontrer tous les Français qui prendraient le temps de les suivre, de marcher à leurs côtés ou de les héberger.

“Leur détresse est souvent amplifiée par l’isolement, le manque de compréhension à leur encontre. Avides de relation et d’amitié, ils ont besoin que les gens viennent à eux, car leur les empêche trop souvent d’aller à la rencontre des autres, par peur d’un rejet”, explique Philippe de Lachapelle, directeur de l’association.

Du 2 au 9 juin, l'itinéraire bourguignon

Cette marche, c’est aussi l’occasion de communiquer sur les 50 ans de l’organisation fondée en 1963 – qui fête donc ses 50 ans d’existence – au service des personnes handicapées ou malades et de leur entourage. Ce n’est pas un hasard si la marche est parrainée par l’auteur du roman qui a inspiré le célèbre film Intouchables. Ce projet est dans sa démarche assez similaire à l’approche de Philippe Pozzo Di Borgo.

« L’intégration des personnes handicapées dans notre société ne se fera pas seulement à grand renfort de subventions de l’Etat, ni de lois. L’ouverture personnelle, l’échange est nécessaire pour surmonter l’image dérangeante que nous renvoie le handicap, faire évoluer les mentalités, pour que tombent les barrières qui nous séparent», termine le directeur d’OCH.

Les commentaires sont clos.

  1. Handicapés et chrétiens, au moins ils ne sont pas rancuniers.

    Romain le mercredi 5 juin 2013 à 22h00