Décès d’un soldat dijonnais au Niger : Le “soutien et l’affection” de François Rebsamen

, le sénateur-maire de Dijon a adressé, vendredi 27 décembre, un “message de solidarité et de fraternité”, à la communauté militaire de la ville au lendemain du décès d’un soldat français en mission au Niger.

Ce caporal, rattaché au Commando parachutiste de l’air numéro 20 de Dijon, participait à la protection du détachement aérien français présent dans la capitale nigérienne, en soutien notamment à l’opération Serval en cours au Mali. Il a été mortellement blessé par un “tir accidentel”.

“Je souhaite témoigner au nom de tous les Dijonnais, à sa famille et à ses proches, notre entier soutien et toute notre affection”, écrit François Rebsamen. “En charge de la protection du détachement aérien français engagé dans l’opération Serval au Mali, il aura de toutes ses forces combattu au service du bien commun”.

Lire le communiqué complet ci-dessous.

“À l’heure ou j’apprends avec une immense tristesse le décès au Niger d’un jeune caporal du commando parachutiste de l’air numéro 20 de Dijon Longvic suite à “un tir accidentel”, je souhaite témoigner au nom de tous les Dijonnais, à sa famille et à ses proches, notre entier soutien et toute notre affection. En charge de la protection du détachement aérien français engagé dans l’opération Serval au Mali, il aura de toutes ses forces combattu au service du bien commun. À la communauté militaire de notre ville, j’adresse un message de solidarité et de fraternité des habitants de Dijon profondément touchés par ce drame.”

Les commentaires sont clos.