L’association “J’aime Divia” veut renouer le dialogue avec Keolis Dijon

Dans un communiqué, l’association J’aime assure qu’elle ne refuse pas la main tendu de et demande de renouer le dialogue avec la direction du réseau de transports du Grand Dijon.

Pour en savoir plus, lire le communiqué de presse ci-dessous.

“J’aime Divia, notre association, a été initialement crée le 20 avril 2013 sur la constatation initiale de l’ouverture d’une page Facebook signalant les contrôleurs.

De fil en aiguille, notre page et notre association a grandi pour devenir, petit à petit, une centrale d’information voyageurs permettant de répertorier de nombreux incidents et accidents sur le réseau ainsi que de se tenir informé de l’état du trafic en temps réel.

Aujourd’hui, nous couvrons plus de 70% du réseau Tram + Bus grâce à l’ensemble des 55 « informateurs trafic » qui sont de simple voyageurs du réseau DIVIA.

Notre bureau se compose de :
– Une présidente, Mme Oudard
– Un vice-président, Mr Sorez
– Un Trésorier, Mr Dacosta
– 17 Informateurs Trafic « premium » qui sont des voyageurs réguliers sur un grand nombre de ligne dont 3 informateurs réseau (Permanent) qui sont présent en cas d’accident grave.

Les informations nous sont remontés quasiment en « temps réel » par les utilisateurs. Il faut parfois moins de cinq minutes pour que nous parviennent les photos des accidents et les informations utiles que Keolis Dijon donne sur le terrain.

Nous remercions vivement l’ensemble des utilisateurs qui s’entraident et contribuent à la bonne marche de l’association et de ses objectifs.

Aujourd’hui nos objectifs sont au nombre de trois :

– Obtenir une information de qualité, avec le plus de détail possible, sans a priori sur ces informations. C’est-à-dire que nous ne publions pas d’informations dont nous n’avons pas la certitude que celle-ci soit exacte.
– Améliorer le temps de réponses au service SMS et couvrir 90% du réseau avant fin 2014.
– Améliorer notre communication, y compris avec les services de KEOLIS DIJON.

Sur le dernier point, la communication entre Divia et notre association est au point mort depuis notre dernière réunion du 16 octobre 2013 dans leurs locaux.

Nous ne pouvons pas éternellement rester fâché entre notre association et KEOLIS DIJON. Cela est impossible pour plusieurs choses :
– D’une part nous voulons améliorer comme KEOLIS le réseau, en donnant des idées et en s’adonnant à des projets, ou à des réflexions de projets.
– D’autre part en restant campé sur nos positions respectives, l’ensemble des abonnés (Adhérent/soutenant ou non notre association) demandent un dialogue et un respect de leur problématique.

Huit longs mois ce sont écoulés, et nous avons eu l’occasion de rencontrer KEOLIS deux fois. Nous n’avons aucune haine à leurs égards. D’ailleurs on note un certain nombre de point positif, qui ont été amélioré.
Nous ne nous targuons pas un seul instant d’être les commanditaires ni même d’en avoir soufflé l’idée mais nous faisons ici une liste non-exhaustive de ce qui est positif :

– Communication plus efficace sur les réseau sociaux, incidents et accidents reportés en quasi temps réel
– Communication orale aux stations améliorées (Quai Glissants, Chute avec risque à cause du verglas, incidents notés, information sur les plans de substitutions)
– Communication écrite sur les plans de substitutions
– Ouverture des VéloStations
– Indemnisation des voyageurs pour la grève
– Les Experts Divia qui rencontrent les voyageurs
– Contrôleurs plus humain et formés sur les défauts de la billettique
– Totem : Incidents sur les bus répertoriés avec les arrêts et heures non desservi depuis fin octobre
Et bien d’autres …

Nous avons eu aussi d’autres points négatifs ou plutôt dirons nous a améliorer et nous ne refaisons pas la liste ici…

Pour finir nous ne refusons pas la main tendu de Divia de notre côté et nous essayerons du mieux que nous pourrons d’y mettre les formes tout en disant les choses sur le fond.”

Les commentaires sont clos.