La Minoterie, un centre culturel ouvert à tous

Photo Jonas Jacquel

Photo Jonas Jacquel

Comme la figure de proue du futur écoquartier de l’Arsenal, au sud de Dijon, le nouvel espace culturel La Minoterie est un symbole. Celui du rattachement d’un Sud dijonnais en pleine mutation, aux rails de l’urbanisme

Desservi par le tramway, le futur écoquartier de l’Arsenal, du nom des bâtiments militaires, bénéficie de sa première structure phare. Et c’est un centre culturel. Symbolique de l’action municipale qui consacre 22% de son budget à la culture, plaçant ainsi la ville de Dijon à la “4ème ou 5ème place des grandes villes de France” en la matière, ce bâtiment polyvalent préfigure d’une nouvelle polarité pour le “grand sud” dijonnais.

Avec un pôle dédié “jeune public”, La Minoterie met un point d’honneur à proposer aux plus jeunes, aux collèges et aux lycées un accès privilégié à la culture et aux arts du spectacle en particulier. Destiné au jeune public et à l’éducation artistique, le pôle La Minoterie s’adresse également à tout le monde, y compris aux personnes en situation de handicap et proposera tous types de spectacles.

Photo Jonas Jacquel

Photo Jonas Jacquel

Du côté des artistes, il offre des locaux de répétition, un espace de rencontre et de partage, voire de pédagogie, des scènes pour se produire, des locaux techniques, un conseil ou une aide financière, un espace d’exposition entre autres choses. La Minoterie sera placée sous la direction artistique de Christian Duchange, responsable de la compagnie “L’Artifice”.

Ce nouvel équipement culturel a donc été inauguré officiellement vendredi 13 décembre et aura coûté 2,6 millions d’euros, avec la volonté architecturale de conserver le patrimoine militaire très significatif de la ville, tout en l’adaptant avec audace, dans le respect des normes énergétiques.

Photo Jonas Jacquel

Photo Jonas Jacquel

2013-12-culture-minoteries-spectacle-JJ-miroir-39

Les commentaires sont clos.

  1. Les bâtiments de la “Minoterie” ne présentaient qu’un intérêt architectural mineur contrairement à ceux, pour combien de temps debouts,
    des hangars jumelés au centre du dit-Arsenal… Un minimum pour le patrimoine?

    Dijon Autrement le lundi 16 décembre 2013 à 12h38

  2. quelques infos pratiques s’il te plaît! quand on ne sait pas où est l’Arsenal … adresse? arrêt tram? arrêt bus? merci beaucoup

    mijo le lundi 16 décembre 2013 à 18h04

  3. @Mijo: tram T2 direction Chenôve, arrêt “Jaurès”, il me semble. De toute façon, tu ne peux pas louper le bâtiment… Il est énorme!

    Je n’ai pas pu aller à l’inauguration. Etait-ce sympa?

    CamilleG le lundi 16 décembre 2013 à 22h25

  4. Jonas Jacquel

    Merci de l’intérêt que vous portez au Miroir.

    Mijo, vous trouverez La Minoterie en face de l’arrêt de Tram “Jaurès” sur la ligne 2 du Tramway. L’éco-quartier Arsenal n’étant actuellement qu’à l’état de “terrain”, vous ne trouverez pas d’adresse précise de l’endroit, ni de numéros de rue. Vous trouverez le site du centre à cette adresse : http://laminoterie-jeunepublic.fr

    Chère CamilleG, n’ayant probablement pas la même conception que vous de “sympa”, ni les mêmes critères en tant que journaliste, je ne saurais répondre pertinemment à votre question. Sachez néanmoins que de nombreuses personnes étaient présentent à cette inauguration.

    Jonas Jacquel le mardi 17 décembre 2013 à 12h41

  5. C’est amusant : le seul qui aurait pu être recouvert de framboise écrasée sans dommage (le clown)… ne l’est pas !
    Cela ne rappelle quand même pas franchement le patrimoine militaire, ce coulis de framboises… !!

    Zoé Zaam le vendredi 20 décembre 2013 à 9h00