Le carton du festival Génériq

Festival Génériq, toujours défricheur de nouveaux talents

Les Inrocks reviennent sur le succès de la dernière édition du , qui s’est tenu dans le Grand Est, notamment à Dijon. L’article raconte “la claque monumentale assenée par le concert de Findlay – féroces Anglais tenus par une Mancunienne irrésistible, récemment programmés au Festival Les inRocKs – à la Vapeur de Dijon”.

“Ça prouve la bonne santé de la scène française”, estime Kem Lalot, le directeur de Génériq, cité par le magazine. “Une santé de fer observée dans tous les lieux, dans tous les styles”, continuent Les Inrocks. Avec du rap, d’abord, et une soirée hip-hop forte en gueule à la Vapeur, où se sont succédé Joke, l’infatigable Bo Houss, S-Crew du collectif L’Entourage et les locaux D-BangerZ. Dehors, la neige tombe à gros flocons ; pas de quoi entamer l’énergie d’un public investi, attentif,qui connaît par cœur tous les refrains.”

Repéré par

Les commentaires sont clos.