Jean-Pierre Foucault vs Dijon : Les dessous d’un buzz pas très naturel

Photo Jonas Jacquel

Photo Jonas Jacquel

L’humour n’est pas forcément chose aisée. Jean-Pierre Foucault l’a appris à ses dépens. Invité d’une émission de Canal +, l’animateur star de TF1 a lâché une petite blague sur Dijon.

Le problème, c’est qu’il doit se rendre au zénith de la ville pour y animer, samedi prochain, la cérémonie des … Le jeu de mots est resté en travers de la gorge des habitants de la ville, mais aussi des politiques. Sauf qu’en regardant de plus près, ces initiatives n’ont rien de très spontané.

Le scandale local

Tout commence samedi 30 novembre 2013, sur le plateau de l’émission Salut les terriens de Thierry Ardisson (Video ici à partir de 3 min). Jean-Pierre Foucault répond à quelques questions taquines de l’animateur lorsqu’il est interrogé sur sa venue à Dijon, tout juste une semaine après. “Ce n’est pas facile votre métier”, lui lance Thierry Ardison. Et c’est là que Jean-Pierre Foucault commet l’impardonnable : un jeu d’esprit pas franchement réussi. “Si j’étais désagréable, je dirais que je ne dors pas à Dijon, car quand on dort à Dijon, on se réveille à Dijon”. Dijon ? Cité natale de Gustave Eiffel tout de même !

Des propos qui n’ont pas manqué de faire réagir les internautes sur les réseaux sociaux. La page Facebook “J’aime Dijon” est la première à diffuser la séquence incriminée. Les commentaires sont acerbes. Mais très rapidement, cette blague dépasse le cadre purement virtuel pour revêtir une dimension politique.

Toujours sur Facebook, Alain Houpert, candidat aux élections municipales de Dijon lance les hostilités : “Cette galéjade marseillaise de Jean-Pierre Foucault est certes amusante, mais elle révèle hélas une fois encore la triste image de notre ville qui malgré 12 années de mandature socialiste n’a pas ôté ses habits de belle endormie”, considère-t-il.

La récupération populaire n’est plus, tout devient désormais politique. Alain Houpert promet d’inviter l’animateur lorsque “son équipe et lui-même se seront mis au travail afin qu’il constate que Dijon a retrouvé tous les atours d’une capitale régionale”.

Une page Facebook sous forme de blague

Et c’est en observant ce manège qu’une autre initiative s’est mise en place : la création d’une page Facebook de soutien. Car on ne rigole pas avec le chauvinisme local. Sauf quand il s’agit de l’exacerber. Et c’est justement ce que s’applique à faire régulièrement la fausse rédaction du site satirique du Gros Dijon, en créant des fausses actualités et de faux buzz. Et c’est précisément elle qui est en réalité derrière la communauté “Pour que Jean-Pierre Foucault soit enduit de moutarde et fessé“.

À l’heure où nous écrivons ces lignes, plus de 2 700 personnes ont rejoint la page qui a été reprise assez largement par les médias nationaux. “La création de cette page était un test, en l’occurrence réussi, relatif aux phénomènes de groupements spontanés sur Facebook”, confie un des auteurs du site contacté hier par mail. Il faut dire que la moindre indignation engendre désormais de telles initiatives. On se souvient de la forte mobilisation autour du bijoutier de Nice ou encore de Serge le Lama.

“On a bien vu que le non-évènement de la blague de Foucault commençait à faire transpirer des consciences chauvines”, poursuit-il. “Nous avons donc sauté sur l’occasion pour faire une page, et ça n’a pas loupé”. Avec des photomontages, l’administrateur de la page entretient le mécontentement des habitants de la ville. “Le plus attristant dans cette affaire, c’est que des politiciens – sérieux ou non – se sont jetés dans cette brèche de contestation pour s’improviser porte-paroles d’une “cause” idiote. Lorsque j’ai lu qu’Alain Houpert accusait les socialistes d’être à l’origine des mauvaises blagues de Foucault, j’ai vraiment perdu définitivement foi en la politique locale”.

Photomontage de la page Facebook "Pour que Jean-Pierre Foucault soit enduit de moutarde et fessé"

Photomontage de la page Facebook “Pour que Jean-Pierre Foucault soit enduit de moutarde et fessé”

Des réactions politiques en pagaille

Pourtant selon lui, certains internautes ont perçu le second degré de l’initiative. La mairie n’a elle pas souhaité réagir, pour le moment, à cette polémique, se félicitant de la réaction et de la mobilisation des habitants. L’un des habitants a même diffusé une lettre ouverte dans le quotidien local Le Bien Public. Le conseiller municipal UMP salue aussi cet engouement sur Twitter.

Dans un communiqué, un des conseillers généraux de Dijon, Ludovic Rochette a aussi invité l’animateur à dormir dans n’importe quel hôtel de la ville, afin de se faire une autre image de la capitale des Ducs. Le candidat-trublion signe lui une tribune beaucoup plus acerbe: “Jean-Pierre Foucault, si tu n’aimes pas Dijon et qu’y dormir et t’y réveiller est si horrible pour toi, ne viens pas ! Le but de l’émission de la soirée de l’élection des Miss qui fait une des plus grosses audiences des émissions de divertissements sur TF1 est de mettre en valeur notre ville pour donner envie d’y venir et non pas de la dénigrer. Tu n’aimes pas Dijon, sache que maintenant Dijon ne t’aime plus non plus”.

Mais c’est toujours sur les réseaux sociaux que les réactions sont les plus vives. Un post de Danièle Juban, conseillère municipale déléguée au rayonnement et à la promotion de la ville, dénonçant la récupération politique, a été l’occasion d’une petite joute verbale avec une autre conseillère, d’opposition cette fois. Marie-Claude Mille voit en effet en “l’arroseur arrosé” qui doit se demander “si son idée de se faire un bon coup de pub en vue des municipales avec l’élection de Miss France à Dijon était une si bonne idée”.

Poussé dans ses retranchements, Jean-Pierre Foucault a finalement présenté ses excuses reconnaissant “un jeu de mots de faible niveau et médiocre”. Mais pas sûr que ceci suffise à apaiser les esprits et éviter les sifflets qui lui sont promis pour les premières minutes du show.

Les commentaires sont clos.

  1. Les calembours et mots d’esprit de JP Foucault sont connus pour leur niveau ras de sol, et on s’en étonne maintenant qu’il raille Dijon ?

    Dijonnais réveillez vous : JP Foucault est juste un animateur de bas niveau, secouez le durant le show télévisé retransmis en direct (nous dit on) ! Et proposez lui d’aller dormir à Salives ou Valduc !

    Phil le mardi 3 décembre 2013 à 20h16

  2. blague a la Foucault ..HOUPERT DRA LES MUNICIPALES

    pol le jeudi 5 décembre 2013 à 7h39

  3. Stupide et lamentable susceptibilité de clocher, preuve de la futilité d’apparat : l’élection de Miss France est un non-événement, une messe à la superficialité, un dérivatif de beaufitude. Par contre, faire dormir Foucault à Valduc est une excellente idée. Quand à la miss France (photo), elle me fait peur avec ses dents de crocodile….

    soleil vert le vendredi 6 décembre 2013 à 8h21

  4. Ça, je le savais… Les Dijonnais, trop fiers d’eux-mêmes, n’ont jamais le sourire ! Heureusement, les villages alentours n’engendrent pas la mélancolie ! Ça compense !

    Christ le vendredi 6 décembre 2013 à 11h48