Le chômage chute de 6,6% en Bourgogne au mois d’octobre

2013-07-economie-emploi-pole-solidarite-chomage-JJ-miroir

Fin octobre 2013, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à en catégorie A s’établit à 70 520 en Bourgogne. Ce nombre est en forte baisse de -6,6% par rapport au mois précédent. Une bonne nouvelle pour le gouvernement qui a fait de l’inversion de la courbe du une des promesses les plus emblématiques du quinquennat.

Pourtant, dans la matinée, François Hollande a semé le trouble en revenant sur cet engagement, avant de finalement la maintenir. François Rebsamen, sénateur-maire de Dijon et président du groupe PS au Sénat a rapidement volé à son secours : “Je confirme que l’objectif, c’est l’inversion de la courbe avant la fin de l’année, c’est l’objectif du président de la République, du gouvernement et tous les parlementaires sont derrière”.

Dans le détail, la Côte-d’Or tire considérablement son épingle du jeu avec une chute de -8,8% du nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A. Il y en a désormais 22 346 sur le département. La Saône-et-Loire enregistre aussi une forte baisse (-8,4%) suivie de l’Yonne (-3,5%) et la Nièvre (-1,7%)

Selon la Banque de France, “l’activité s’est de nouveau confortée en octobre et la demande adressée aux entreprises industrielles et de services n’a pas faibli. Néanmoins les incertitudes quant aux niveaux d’activité futurs expliquent des prévisions toujours réservées”.

La baisse est plus importante chez les jeunes (-9,9%) que chez les adultes (-6,8%) et les seniors (-3,6%). L’évolution sur un an demeure contrastée selon les tranches d’âge : -6,8% chez les jeunes, -0,1% chez les adultes et +5,0% chez les demandeurs d’emploi âgés de 50 ans et plus.

Les commentaires sont clos.