Le groupe UMP-UDI au conseil régional de Bourgogne s’interroge sur le budget de la région

Le groupe d’opposition UMP-UDI au conseil régional de Bourgogne, revient sur la réponse du vice-président Michel Neugnot en charge des finances, suite à la remarque de Pascal Grappin sur le coût de réhabilitation des bâtiments du conseil régional.

Pour en savoir plus, lire le communiqué de presse ci-desosus.

“Grandguignolesque, grotesque, ubuesque, c’est ainsi qu’aurait pu s’exprimer Rabelais lors de la séance plénière du Conseil régional de lundi, après avoir entendu l’exposé de Mme la Vice-Présidente Dominique Lapôtre qui nous présentait « Le Plan climat énergie territoriale du Conseil régional de Bourgogne ». D’une voix empreinte de modestie, elle nous a lu de nombreux passages du rapport avec forces explications, puis a tranquillement annoncé que ce plan était un document de contractualisation avec l’Etat.

Pascal Grappin demanda alors la parole : « Si je puis me le permettre, Monsieur le Président, chers collègues, je me suis livré à un petit calcul : la région possède, entre les lycées, ses propres bâtiments, environ 1 million 500 000 mètres carrés, si l’on prend un chiffre moyen de 1000 € du m2 pour la mise aux normes environnementales d’un bâtiment, nous arrivons à une somme de 1,5 milliards d’euros ».

La réponse de M. le vice-Président Michel Neugnot en charge des finances, fut quelque peu étonnante : « Et alors ? »

« Et alors ! » De deux choses l’une : soit le plan est déjà mort-né, soit le calcul n’avait pas été fait. Avec une telle réponse, quel budget nous prépare-t-il ?”

Les commentaires sont clos.