La liste “Identité Fénay” déplore le redécoupage du canton de Gevrey-­‐Chambertin

Dans un communiqué diffusé mardi 26 novembre, la liste “” déplore les conséquences du charcutage orchestré par le gouvernement après la découverte de la carte du redécoupae des cantons en vue de l’élection des conseillers départementaux en 2015.

Pour en savoir plus, lire le communiqué de presse ci-dessous.

“Axel MOUFFRON et ses colistiers d’IDENTITÉ FÉNAY viennent de prendre connaissance du redécoupage des cantons en vue de l’élection des «conseillers départementaux » prévue en 2015.

Ils déplorent les conséquences du charcutage orchestré par le gouvernement.

Sous prétextes de parité et de simplification, cette réforme, couteuse, entrainera un déséquilibre des territoires inédit en Côte-d’Or: de 43 cantons aujourd’hui, le département passera à 23. Pour autant, 46 conseillers départementaux seront élus… où est l’économie réalisée ?

Plus grave, ces changements vont entrainer un bouleversement des territoires. La logique de ce redécoupage, purement démographique, conduit à confier les clés du département à l’agglomération Dijonnaise, au détriment des territoires ruraux. Avec 12 conseillers départementaux pour la seule ville de Dijon, il est évident que cette réforme va dans le sens des seuls intérêts socialistes, et consacre une vision purement urbaine de la Côte-d’Or.

IDENTITÉ FÉNAY tient spécifiquement à dénoncer le caractère inique de ce redécoupage pour le canton de Gevrey-Chambertin :

  • Défiguré, le canton ne répondra à aucune logique de bassin de vie. Il sera amputé des communes de la plaine (Saulon-la-Rue, Saint-Philibert, Barges …), tandis que seront intégrées des communes du Grand Dijon (Longvic, Ouges, Perrigny-les-Dijon..). Principale conséquence de ce Charcutage, Gevrey- Chambertin perdra son statut historique de chef-lieu de canton, au profit de Longvic.
  • Longvic, avec près de 10 000 habitants, deviendra la ville la plus peuplée du nouveau canton. C’est donc la consécration d’un canton urbain qui a été actée par les auteurs de ce redécoupage politique, on-ne–peut plus éloigné des réalités du terrain.
  • Le territoire ubuesque ainsi crée ira des communes forestières de l’arrière- côte (Détain-et-Bruant, 141 habitants, Collonges-les-Bévy, 93 habitants …), aux villages viticoles renommés de la côte (Chambolle-Musigny, Gevrey Chambertin, Fixin,..) et se terminera à Longvic, comprenant une Zone Urbaine Sensible et la plus grande zone industrielle de Bourgogne (330 ha).

A l’heure où la défiance envers le politique et l’abstention grandissent, les colistiers d’IDENTITÉ FÉNAY déplorent ce « tripatouillage » dont l’une des conséquences, notamment au sein des communes rurales, grandes oubliées, sera la montée du vote contestataire.

IDENTITÉ FÉNAY appelle les décideurs à revenir sur cette réforme, dans l’intérêt de l’ensemble des citoyens.”

Les commentaires sont clos.