Le groupe d’opposition Bourgogne dynamique dénonce le “rude coup porté à la filière apprentissage”

Le groupe d’opposition au conseil régional de Bourgogne, Bourgogne dynamique, dénonce, dans un communiqué diffusé mercredi 27 novembre 2013, la décision de la majorité PS de limiter “son soutien uniquement aux TPE de moins de 11 salariés, majoritairement artisanales”.

Pour en savoir plus, lire le communiqué de presse ci-dessous.

“Dans le cadre d’un Débat d’Orientation Budgétaire plutôt tendu du fait de la baisse conséquente des dotations de l’Etat aux Régions, et du nécessaire arbitrage dans la réduction des dépenses, nous regrettons le sacrifice de la filière .

Alors que le chômage des jeunes est aujourd’hui la préoccupation principale de tous nos concitoyens ;

Alors qu’un consensus quasi national s’entend pour reconnaître l’extrême efficacité des formations en alternance ;

Alors qu’il faut combattre une idée trop souvent répandue, qui ne réserverait l’apprentissage qu’au seul secteur artisanal , ou aux jeunes en échec scolaire;

Alors que la formation professionnelle est une compétence décentralisée des régions ;

La Région Bourgogne en limitant son soutien uniquement aux TPE de moins de 11 salariés, majoritairement artisanales, ne répond pas à l’attente exprimée par 59% des jeunes (sic sondage Bien public sur la vie et les avis des jeunes de la région) pour qui la formation en alternance est la seule solution pour s’intégrer dans le monde du travail.

En opérant cette discrimination entre les employeurs, la Région porte ainsi un rude coup à la filière apprentissage en général.

Il faut au contraire encourager toutes les entreprises quelque soit leur secteur, quelque soit leur taille à accueillir des jeunes en contrat d’apprentissage, pour tout type de formation, du CAP au Doctorat.”

Les commentaires sont clos.