Les entreprises agroalimentaires bourguignonne exposent Salon international de l’alimentaire des Emirats Arabes Unis

Le Salon international de l’alimentation (SIAL) Middle East a ouvert ses portes dimanche 24 novembre à Abu Dhabi. 5 entreprises participent à ce salon professionnel sur un espace collectif Bourgogne organisé par “Vive la Bourgogne !”.

Pour en savoir plus, lire le communiqué de presse ci-dessous.

“Le Salon International de l’Alimentation (SIAL) Middle East a ouvert ses portes dimanche 24/11 à ABU DHABI.

5 Entreprises participent à ce salon professionnel sur un espace collectif Bourgogne :

  • Fromagerie Delin,
  • Nectars de Bourgogne,
  • Apidis,
  • Moulin Decollogne,
  • Tippagral

Il s’agit de la première édition du collectif régional sur cette manifestation. Le stand collectif est organisé par “Vive la Bourgogne !” grâce au soutien financier du Conseil régional de Bourgogne.

Placés à un carrefour entre l’Occident et l’Orient, les Emirats arabes unis offrent l’image d’une économie solide et prospère. Deuxième économie du Golfe derrière l’Arabie Saoudite, la Fédération des EAU est dominée par l’Emirat d’Abu Dhabi.

4ème producteur pétrolier de l’OPEP (2,7 millions de barils/jour), au 7ème rang pour les réserves mondiales (98 Mds de barils), 16ème producteur mondial de gaz (7ème rang pour les réserves), la Fédération est un pays puissant, riche et dynamique, dont l’économie accélère sa diversification, le pétrole représentant aujourd’hui un peu plus de 27% du PIB. +3,3 % de croissance prévisionnelle du PIB en 2013 (65 000 USD PIB/hab).

Les Émirats arabes unis comptent parmi les marchés les plus dynamiques du Moyen-Orient.

Les exportations françaises aux EAU ont triplé entre 1998 et 2011 pour atteindre 3,65 Mds EUR (contre 3,47 Mds EUR en 2010, soit une hausse de 5 %). Avec 3 % de part de marché, la France se classe au 9e rang des fournisseurs des EAU.

Les Émirats ont ainsi retrouvé leur position historique de 1er débouché commercial de la France dans le Golfe.

En dépit d’une forte progression de nos importations (+ 52 % à 1,23 Md EUR), notre commerce bilatéral dégage un solde positif pour la France de 2,41 Mds EUR, ce qui en fait le 4e excédent mondial de notre pays. En 2011, les Émirats arabes unis ont été le 24ème client de la France dans le monde et son 54ème fournisseur (source ubifrance).

90 % des besoins alimentaires de la région sont importés.

Lancé en 2010, le SIAL Middle East avait accueilli 522 exposants de 51 pays et 12 630 visiteurs professionnels de 92 pays lors de l’édition précédente en 2012.

Depuis 2010, chaque édition du salon rencontre une augmentation d’environ 30 % du nombre de visiteurs.”

Les commentaires sont clos.