Théâtre Dijon Bourgogne : Hughie, ou la nuit d’un dandie errant

Photo Julien Piffaut

Photo Julien Piffaut

C’est le thème de la solitude qui porte la courte pièce Hughie, d’Eugène O’Neill (1888-1953), mise en scène par Jean-Yves Ruf. Cette production régionale émanant de Chalon-sur-Saône envoie le spectateur dans l’univers New-Yorkais des années trente. Gilles Cohen (Un Prophète, De battre mon Coeur s’est arrêté) joue Érié, un joueur flambeur qui rentre d’une nuit errante bien arrosée.

Il soliloque face au gardien de nuit de l’hôtel, interprété par Jacques Tresse, et lui parle de Hughie, l’ancien veilleur de nuit – décédé – à qui il se confiait avant. Érié finit par capter l’attention du gardien peu loquace avec son discours d’homme en marge de la société qui s’invente une vie imaginaire.

Infos pratiques.
Hughie, du mardi 26 au samedi 30 novembre 2013, salle Jacques Fornier, à Dijon.
Du mardi au vendredi à 20 heures et le samedi à 17 heures. (Durée 1 heure)
Rencontre à chaud le jeudi 28 novembre à l’issue du spectacle.

Les commentaires sont clos.

  1. Attention ! La salle Jacques Fornier se trouve à Dijon (30 rue d’Ahuy) et non à Fontaine-lès-Dijon.
    M.R. abonnée du TdB

    ROUSSEL Monique le samedi 23 novembre 2013 à 0h11

  2. Marion Chevassus

    Chère Monique Roussel, merci de votre intérêt pour Le Miroir, mais aussi pour votre vigilance, la coquille est rectifiée.

    Marion Chevassus le samedi 23 novembre 2013 à 17h03